home Contact Rechercher Rechercher Un site de l'associationAvicenn
bandeau
Lien vers: PagePrincipale
Vous avez dit nanos ? (définitions, métrologie, etc.)
Produits et applications nano
Réglementations (étiquetage, déclaration par les entreprises, registres nationaux, etc.)
Risques nano (toxicité, recherches, incertitudes, etc.)
Préoccupations :

Les infos de VeilleNanos
LettreVN017-20170511-une_small


Abonnez-vous gratuitement ici

Les précédents n° de la lettre VeilleNanos

FRANCE : L’ANSES reporte à 2014 la publication de travaux sur les risques associés aux nanomatériaux

Par MD et l'équipe Avicenn - brève initialement publiée dans la lettre VeilleNanos n°8/9 du 30 décembre 2013

Deux synthèses des connaissances sur les risques associés aux nanomatériaux devaient être publiées par l'Agence nationale de sécurité sanitaire française (ANSES) après l’été 2013 :
  • Une synthèse annuelle de l'état des connaissances relatives à l'évaluation des risques sanitaires et environnementaux associés aux nanomatériaux manufacturés pour l'ensemble de leurs usages, qui devrait être mise à jour chaque année
  • Une synthèse spécifique sur les risques du nano-argent pour 2013
Elles sont réalisées le groupe de travail pérenne "Nanomatériaux et santé", composé d'experts de différentes disciplines et réunis par l’ANSES depuis près d’un an.
Leur publication a été repoussée à mars 2014.

A cette même date devrait également être publié un rapport « ERS Nanos - outil d’évaluation simplifiée des risques sanitaires et environnementaux pour les produits contenant des nanomatériaux manufacturés ».

→ Les publications scientifiques sur lesquelles s’appuient ces synthèses ont été publiés avant mai 2013 ; depuis, de nombreux articles sont encore parus sur ce sujet. Le corpus de connaissances évolue à un rythme que l’ANSES peut difficilement suivre avec les moyens qu’elle consacre à cette question ; une grande partie du travail d’analyse bibliographique est réalisée par des experts externes à l’ANSES, pas (ou peu) rémunérés, en sus de leurs activités de recherche et avec un temps nécessairement limité.
Comment garantir dans ces conditions que les autorités publiques ministérielles compétentes* disposeront d’informations à jour et pertinentes leur permettant de prendre des mesures adéquates de gestion des risques ?

Ce questionnement rejoint les interrogations plus largement développées lors du colloque sur l’expertise scientifique organisé le 18 juin par l’ANSES et la Chaire Développement durable de Sciences Po dont les actes sont disponibles sur le site de l’ANSES.

* notamment la Direction générale de la Santé, la Direction générale du Travail, la Direction générale de l’alimentation, la Direction générale de la prévention des risques et la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes.


Plus de ressources dans notre rubrique Risques.