home Contact Espace collectif
rss
bandeau
Lien vers: PagePrincipale
Rubriques thématiques :

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
twitter-veillenanos
Lien vers: https://twitter.com/#!/VeilleNanos fb-avicennl
Lien vers: https://www.facebook.com/VeilleNanos

Newsletter VeilleNanos
LettreVN017-20170511-une_small
Abonnez-vous gratuitement ici

Tous les n° de la lettre VeilleNanos

Alertes thématiques

Notre compilation d'actus :gadget_wikinanos_small
Lien vers: http://wikinanos.fr



Toutes nos publications

- en librairie
EditionsYMichel_logo_small4

Ville connectée, ville intelligente ?

par D.L. mise à jour 27/01/2017

Sommaire



Débat à Orsay en février 2016

Avicenn relaie le débat organisé en février 2016 par CnanoS, le Collectif citoyen Nanotechnologies du Plateau de Saclay
qui a réalisé le compte-rendu disponible sur leur site ici
affiche_CnanoS_villeconnectee





Accueil 1



1_CnanoS_fevrier2016

Accueil 2



2_CnanoS_fevrier2016

Accueil 3



3_CnanoS_fevrier2016

Nanocapteurs pour des Cités respectueuses de l'environnement, par Bérengère Lebental



4_CnanoS_fevrier2016


5_CnanoS_fevrier2016


Questions



6_CnanoS_fevrier2016

Smart cities par Thomas Heide Clausen



7a_CnanoS_fevrier2016

7b_CnanoS_fevrier2016


Questions



8_CnanoS_fevrier2016



Innovation et société, questionnement de Pascale de Rozario présentée par Simone Cassette



9a_CnanoS_fevrier2016


9b_CnanoS_fevrier2016


Débat



10a_CnanoS_fevrier2016


10b_CnanoS_fevrier2016


11_CnanoS_fevrier2016



En savoir plus

Voir notre fiche Nanotechnologies et Ethique

Ailleurs sur le web


En novembre 2016, l'INRS publie un dossier sur les impacts des usages du numériques sur la santé, ou plutôt sur les outils développés pour la surveillance de la santé :
http://www.travail-et-securite.fr/ts/dossier/.html

Qui anticipera les nouvelles pénibilités des métiers de demain, où l'humain devient à nouveau un "tâcheron" dans un monde de machine ?


En janvier 2017 , un article du Monde Le casse-tête de la sécurité des objets connectés indique les impacts déjà constatés, l'impossibilité de garantir une sécurité en amont "par conception", et une situation pressante pour les pouvoirs publics :
Extraits : Yves Rochereau, directeur pour la France de l’entreprise Check Point, abonde : « Une solution serait de faire de la sécurité dès la conception de l’objet », ou de pouvoir modifier automatiquement et à distance les logiciels qui équipent les produits pour combler les failles.
Mais la plupart des experts considèrent qu’il faut dans un premier temps parer les effets des attaques causées par des objets connectés piratés plutôt que de s’attaquer aux causes. « S’il y a des comportements anormaux, c’est aux entreprises de s’équiper. En l’état, on n’est pas capable de sécuriser tous les objets connectés », dit Coralie Héritier, dirigeante de IDnomic.
La puissance publique peut-elle jouer un rôle ? « Une norme sur une qualité minimale de sécurité est inévitable : actuellement il n’y en a aucune sur ce qu’on peut connecter à Internet. Les Etats doivent être plus proactifs. Une norme française pour les objets connectés serait un début, même si évidemment la France ne peut rien faire seule », estime Christophe Moret.

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]