home Contact Rechercher Rechercher Un site de l'associationAvicenn
bandeau
Lien vers: PagePrincipale
Vous avez dit nanos ? (définitions, métrologie, etc.)
Produits et applications nano
Réglementations (étiquetage, déclaration par les entreprises, registres nationaux, etc.)
Risques nano (toxicité, recherches, incertitudes, etc.)
Préoccupations :

Les infos de VeilleNanos
LettreVN017-20170511-une_small


Abonnez-vous gratuitement ici

Les précédents n° de la lettre VeilleNanos

Consultation Naneau en 2016 : une action Avicenn soutenue par l'ONEMA

par D.L. - septembre 2017- mise à jour 07/06/2018

Que deviennent les 475 000 tonnes importées ou produites en France chaque année ?
image consultation_Les_Nanos_et_l_eau_synthese_publiable_revue_20170920.jpg (51.3kB)

Les « nanos » ne sont pas encore inclus dans la Directive Cadre pour l’Eau (DCE), la surveillance de précaution tarde à devenir opérationnelle, sur la base du registre R-nano tenu par l’Anses depuis 2013 . Que deviennent les 475 000 tonnes importées ou produites en France chaque année ? Les enjeux et les impacts des nanoparticules sur la santé, l’environnement, l’eau, l’agriculture, la biodiversité sont documentés par Avicenn sur le site veillenanos.fr, qui fait aujourd’hui référence pour la société civile et les acteurs publics, complément transversal des sites plus spécialisés de l’Anses, de l’Inéris et quelques autres .

La rubrique Eau du site veillenanos.fr rassemble les informations déjà collectées et analysées sur l'état des connaissances et des incertitudes sur les sources de « nanos » dans l'eau, leurs présences, devenirs et impacts sur la faune et la flore aquatiques, sur les sols et pour l’agriculture, etc.
Ce dossier a été l’occasion de repérer une diversité d’acteurs de l’eau qui ont reçu le livre « Nanomatériaux et risques pour la santé et l’environnement : Soyons vigilants ! » en mars 2016, lors de l’ouverture de cette consultation. Elle a pour but de :
- mieux connaître le degré de préoccupation concernant les risques émergents des nanos dans l’eau
- recueillir des avis et pistes d'actions dans ce domaine.

Le résultat de ce travail est communiqué aux participant-e-s et partagé avec l'ONEMA devenu AFB, pour contribuer à orienter les politiques publiques.

Trois sujets ont été abordés :
1- Les nanos dans vos occupations actuelles
2- Mieux cerner votre besoin d’information/ nanos et l’eau
3- Les besoins des gestionnaires de l’eau pour agir

télécharger la synthèse
Les points saillants
Les répondants se décrivent pour 50% sans autre précision que citoyen, et 27 % participent à une association (consommateur, protection de l’environnement, d’une rivière), 25 % sont chercheurs, 4,5% agissent dans les pouvoirs publics, 2 % d’industriel et 2% de gestionnaires de l’eau complètent ce groupe.

La connaissance du débat autour des « nano » est faible, mais une grande variété d’usages est citée. Les 2/3 n’ont pas entendu parler du débat nano de 2009-2010 et les 2/3 ignoraient veillenanos avant d’être sollicités pour cette consultation.

Le registre R-nano est méconnu par 81% des répondants. Les autres expriment des atouts et limites de ce registre.

Les priorités d'action exprimées sont :
- en premier : diffuser les informations existantes sur la connaissance des risques, des impacts et du relargage
- en deuxième : documenter le devenir des nanos dans l’eau, les impacts sur les stations d’épuration et les sols agricoles
- en troisième : mieux connaître les promesses de bénéfices d’innovations nanos. Ce sujet intéresse d’avantage chercheurs, industriels et gestionnaires de l’eau, notamment pour traiter les eaux usées et limiter les rejets dans l’environnement.

Pouvoirs publics et gestionnaires de l’eau se préoccupent en second plan de l’agenda politique sur ces sujets.

Suite à cette consultation, Avicenn a été sollicitée pour réaliser deux réunions d’informations en 2016
En septembre 2016 à la demande du SPPPI de Strasbourg ;
En novembre 2016 à la demande d’une association de protection de l’environnement à Blois, le CNDPE.