home Contact Espace collectif
rss
bandeau
Lien vers: PagePrincipale
Rubriques thématiques :

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
twitter-veillenanos
Lien vers: https://twitter.com/#!/VeilleNanos fb-avicennl
Lien vers: https://www.facebook.com/VeilleNanos

Newsletter VeilleNanos

Tous les n° de la lettre VeilleNanos
LettreVN016--very-nano
Abonnez-vous gratuitement ici

Alertes thématiques

Notre compilation d'actus :gadget_wikinanos_small
Lien vers: http://wikinanos.fr



Toutes nos publications

- en librairie
EditionsYMichel_logo_small4

RISQUES : Plateformes spécialisées sur les risques nano

Par MD et l'équipe Avicenn - Dernière modification le 10 juillet 2015
Cette fiche a vocation à être complétée et mise à jour avec l'aide des adhérents et veilleurs de l'Avicenn. Vous pouvez vous aussi contribuer à l'améliorer en nous envoyant vos remarques à l'adresse redaction(at)veillenanos.fr.

Sommaire

Le pôle nano de l’INRS à Nancy

Début octobre 2013 a été inauguré le Pôle nano de l’INRS (l’Institut National de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles) à Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe et Moselle).
Il regroupe sur 500 m² des activités de recherche et comporte trois zones :
  • 1. une zone d’études toxicologiques (inhalation)
  • 2. une salle propre de classe ISO 5 dédiée aux travaux sur les équipements de protection collective
  • 3. une zone dédiée à l’évaluation de l’efficacité des appareils de protection respiratoire, à l’étude des performances d’instruments de mesure des nano-aérosols et à la caractérisation de l’émissivité de nanomatériaux en poudre.

La plate-forme nano-sécurité (PNS) du CEA à Grenoble

Fin novembre 2013 c’est la Plate-forme nano-sécurité (PNS) du CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) qui a été inaugurée à Grenoble. La PNS est spécialisée sur les questions de protection et de sécurité liées à la mise en œuvre des nanomatériaux (mesure, intervention et formation).
Cet équipement rassemble 150 professionnels issus du CEA et de l’INSTN qui coopèrent sur le plan national avec l’INERIS, l’INRS, l’INVS, l’INSERM, l’IRSN, le LNE, le CNRS et conduisent également des projets en région avec les CHU de Saint-Etienne et Aix-Marseille, le CNRS Lyon, ainsi que les universités du site grenoblois.
Le bâtiment de 5000 m2 héberge un service médical de santé au travail, un laboratoire de recherche en biologie médicale et des salles de formation.
La PNS bénéficie des financements de la Région Rhône-Alpes (10 M€) et de l'Etat (3 M€) dans le cadre de l’opération Campus, pour un montant total de 17,3 M€.

Parmi les clients de la PNS du CEA : Schneider Electric, Caterpillar, ...

Une plate-forme nano-sécurisée S-Nano dans l'Oise à Verneuil-en-Halatte

L’Institut national de l’environnement industriel et des risques (INERIS) s'est dotée, sur le site de l’Institut à Verneuil-en-Halatte (Oise) en Picardie, d’une

⇒ Ainsi que l’a rappelé Jean-Jack QUEYRANNE, président du conseil régional de Rhône-Alpes, lors de l’inauguration de la plate-forme de Grenoble, ces installations qui ont pour but de « mieux connaître les nanoparticules et leurs effets ainsi qu’à comprendre et évaluer les risques éventuels qui y sont liés » sont un moyen de « répondre aux attentes de nos concitoyens ». Une véritable coordination nationale de ces efforts et de ces investissements est-elle assurée afin de garantir que les doublons soient évités et que l’argent des contribuables soit utilisé au mieux ?

D'autres plate-formes également outillées "nano" dans le sud est de la France

D'autres organismes ont développé une instrumentation mobilisable pour mieux évaluer les risques nano (parmi d'autres), notamment :

  • le Centre de recherche et d'expertise Ardevie (INERIS-CNRS-CEREGE) vers Aix-en-Provence : il est dédié à l’évaluation du comportement dans le temps des matériaux ou déchets avec nanomatériaux. Elle est constituée de laboratoires (lixiviation, percolation…), de pilotes plurimétriques extérieurs (casiers contrôlés, lysimètres…). Elle propose :
    • d’identifier la présence de nanomatériaux dans des milieux complexes (fractions lixiviables)
    • de comprendre le vieillissement/altération de déchets et matériaux contenant des nanomatériaux du fait d’agressions chimiques ou environnementales
    • de modéliser la géochimie et le transport dans le sol vers la nappe


En savoir plus

Sur notre site internet :
Ailleurs sur le web :

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]