home Contact Rechercher Rechercher Un site de l'associationAvicenn
bandeau
Lien vers: PagePrincipale
Vous avez dit nanos ? (définitions, métrologie, etc.)
Produits et applications nano
Réglementations (étiquetage, déclaration par les entreprises, registres nationaux, etc.)
Risques nano (toxicité, recherches, incertitudes, etc.)
Préoccupations :

Les infos de VeilleNanos
LettreVN017-20170511-une_small


Abonnez-vous gratuitement ici

Les précédents n° de la lettre VeilleNanos

Un total de 6 pages ont été trouvées avec le mot clé exposition.

Agenda nano

Quelques lieux et dates où le citoyen et la société civile peuvent trouver des informations sur les nanosciences et les nanotechnologies - avec un éclairage associatif, académique ou industriel selon les événements.
La liste n'est pas exhaustive, si vous souhaitez signaler un événement, écrivez-nous à redaction(at)veillenanos.fr.
D'autres RDV en anglais sont listés dans le calendrier nano alimenté par l'Observatoire européen des nanomatériaux.

Sommaire :

Evénements en cours ou à venir

- Petites, malines, pas anodines : les nanoparticules, Lyon, 28 novembre 2019
  • Journée de réflexion
  • Public : Militants de syndicats, Secrétaires CSE, référents CSSCT, Réseau QVT, Mandatés SST, Membres du BR, Mandatés CESER
  • Organisateur : Union régionale interprofessionnelle de la CFDT Auvergne Rhône-Alpes
  • Intervenants : Myriam Ricaud (INRS), Mathilde Detcheverry (Avicenn), Gérald Hayotte (CFDT)
  • Flyer et informations complémentaires
  • https://auvergne-rhone-alpes.cfdt.fr/...

- Additifs, nanoparticules et alimentation, comment satisfaire aux exigences réglementaires et maîtriser les risques ? Paris, 3 décembre 2019
  • Organisateur : Laboratoire national de métrologie et d'essais (LNE)
  • Intervenants : LNE, Direction Générale de la Prévention des Risques (Ministère de la transition écologique et solidaire), Expert du GT Additifs de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS), OR A DECOR, Service Commun des Laboratoires (SCL), SLIMPACK
  • www.lne.fr/...

- Regulatory Risk Analysis Summit, Bilthoven (Pays-Bas), 4-5 décembre 2019
  • Discussion on "Risk assessment needs and expectations of stakeholders across disciplines and domains" and "solutions to address the complexity of risk analysis for nanomaterials"
  • Organisateur : Gov4Nano
  • www.gov4nano.eu/...

- Congrès commun SFNano C’Nano 2019, Dijon, 10-12 décembre 2019
  • Congrès commun SFNano & C’Nano : RDV scientifique et interdisciplinaire (nanomédecine, nanotechnologies et nanosciences)
  • http://cnano.fr/...

- Invisibles et pourtant omniprésents, les nanomatériaux interrogent. Et dans l’entreprise ?, Nantes, 19 décembre 2019
  • Colloque avec des témoignages d’entreprise, des éléments juridiques, médicaux et techniques permettant une première approche actualisée du sujet
  • Organisateurs : la DREAL et la Direccte des Pays de la Loire
  • http://pays-de-la-loire.direccte.gouv.fr/...

Evénements passés (2019)

Cliquer ici pour accéder aux archives des années précédentes (accès réservé aux adhérents et membres associés).

- Deuxièmes Rencontres nationales santé environnement, Bordeaux, 14 & 15 janvier 2019

- Journée 2019 « Safer By Design » : minimiser l’exposition ou l’écotoxicité des nanomatériaux dès la conception d’un produit, en tenant compte de l‘ensemble du cycle de vie, Paris, 16 janvier 2019
  • Organisateurs : LabEx SERENADE, Master CNano et C’Nano IDF
  • Journée gratuite, inscription obligatoire
  • cnanoidf.org/...

- Les secrets du Nanomonde, Chartres, 17-21 janvier 2019
  • Exposition de l’Espace Mendès-France de Poitiers centre de culture scientifique technique et industrielle
  • Médiathèque l'Aspostrophe de Chartres
  • www.unidivers.fr/...

- Les nanoparticules, Genouilly, 25 janvier 2019
  • Rencontre-débat
  • Organisateur : Action Solidarité Rurale
  • Intervenant : Stéphen Kerckhove, Agir pour l'environnement
  • Plus d'informations

- L'infiniment petit dans l'agriculture, Toulouse, 29 janvier 2019
  • Café des Sciences du cycle "Terre, Planètes, Univers", Quai des Savoirs
  • Organisateur : Observatoire Midi-Pyrénées
  • Intervenante : Camille Larue, CNRS
  • www.obs-mip.fr/...

- Nanomatériaux : un enjeu réel pour l'innovation au service du développement durable, Puteaux, 7 février 2019
  • Journée pour les entreprises adhérentes de France Chimie
  • Organisateur : France Chimie
  • Au programme :
    • Comment concilier l’innovation industrielle, une réglementation exigeante et le principe de précaution ?
    • De la caractérisation au management du risque dans l’innovation responsable
    • La communication et le dialogue au service de l’innovation responsable
    • Comment gérer les risques spécifiques aux nanomatériaux ?
  • www.francechimie.fr/...

- Vers des nouveaux tests sur les effets néfastes des nanomatériaux sur l'homme et l'environnement (en ligne), 18 février 2019
  • Wébinaire ouvert, à destination des industriels, consommateurs et pouvoirs publics
  • Organisateur : Consortium du Projet de recherche européen PATROLS (H2020)
  • www.eventbrite.com/...

- Peurs anciennes et nouveaux risques alimentaires, Paris, 21 février 2019

- NanoReg2, Paris, 26 février 2019
  • Réunion de clôture du programme européen NanoReg 2, ouvert à tous
  • Au programme : "advances in nanomaterials safety, regulatory planning and standards"
  • Inscription obligatoire
  • http://www.nanoreg2.eu/...

- Le chimiste et les nanomatériaux : imaginer et construire les objets de demain, Paris, 26 février 2019

- L’éco-design des nanomatériaux, Aix-en-Provence, 26 février 2019
  • 3ème groupe de travail régional dans le cadre du Projet NEC
  • Organisateurs : Labex Serenade et Éa éco-entreprises
  • www.pole-scs.org/...

- Le passé, le présent et le futur de la nanotechnologie, Paris, 26 février 2019-
  • Conférence
  • Intervenant : János B. Nagy, professeur de physique-chimie, professeur émérite auprès de l’Université de Namur, membre extérieur de l’Académie des sciences de Hongrie
  • Organisateur : Institut hongrois, en partenariat avec l'association Science Innovation France Hongrie (SIFRAH)
  • www.parizs.balassiintezet.hu/...

- Webinar nano Cosmed, en ligne, 28 février 2019
  • Nanomatériaux : Comment mieux caractériser vos matières premières et produits finis cosmétiques ?
  • www.cosmed.fr/...

- Matériaux hybrides et nanomatériaux, Lyon, 6 mars 2019
  • Conférence du cycle "Le nanomonde | Des effets quantiques aux applications"
  • Intervenant : Clément Sanchez, professeur au collège de France
  • Organisateur : Société Française de Physique (SFP), en partenariat avec : la Société Chimique de France (SCF), la Fédération de Recherche André-Marie Ampère (FRAMA) et l’Union des Professeurs de Physique et de Chimie (UdPPC)
  • http://frama.universite-lyon.fr/...

- Boîtes quantiques en cavité, Lyon, 13 mars 2019
  • Conférence du cycle "Le nanomonde | Des effets quantiques aux applications"
  • Intervenante: Pascale Senellart, Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies, Université Paris Sud
  • Organisateur : Société Française de Physique (SFP), en partenariat avec : la Société Chimique de France (SCF), la Fédération de Recherche André-Marie Ampère (FRAMA) et l’Union des Professeurs de Physique et de Chimie (UdPPC)
  • http://frama.universite-lyon.fr/...

- Les questions nano prioritaires pour 2019 (et après) d'un point de vue citoyen, Paris, 14 mars 2019
  • Assemblée générale d'Avicenn
  • Transparence : améliorations du registre R-nano ; révision du terme "nanomatériau" au niveau européen ; révision des annexes de Reach ; contrôles de l'étiquetage [nano] dans l'alimentation, les cosmétiques, les biocides et les autres secteurs ? textiles, BTP, etc. ; suivi de l'impact des recommandations de vigilance et de leur prise en compte par les décideurs (publics et privés)
  • Vigilance : la suspension du E171, ainsi que les chantiers importants moins médiatisés à ce jour mais qu'Avicenn documente : les nanos dans l'eau ; en agriculture ; les déchets nano ; les conditions de réussite de bonnes pratiques émergentes (safe(r) by design ; alternatives aux usages de "nanos" indésirables ; ...)
  • http://avicenn.fr/...

- Quinze ans après : que sont devenus les nanotechnologies et les nanomatériaux ? Comment les évaluer au regard des défis sociotechniques ? Paris, 20 mars 2019
  • Forum NanoResp
  • Intervenants : Françoise Roure, présidente de la section Sécurité et risques, Conseil général de l’économie, ministère de l’Economie et des Finances ; Anne-Marie-Gibon, responsable HSE, Regulation des standards industriels et gouvernance, Michelin ; Daniel Bernard, président du comité Nanotechnologies des Ingénieurs et Scientifiques de France et de la Commission AFNOR Nanotechnologies ; Georges Favre, directeur de l'Institut LNE Nanotech, LNE (sous réserve)
  • www.nanoresp.fr

- Nanotechnologies, nanomatériaux, nanodroits ? Nancy, 21 mars 2019
  • Séminaire SHS-Nano
  • Intervenante : Stéphanie Lacour, CNRS, ISP Cachan
  • "L'examen des normes qui ont été adoptées depuis le début des années 2000 montre que les intérêts des acteurs du développement des nanos demeurent, dans leur majorité, arbitrés au coup par coup et sans grande cohérence"
  • http://lue.univ-lorraine.fr/...

- Boîtes quantiques en cavité, Lyon, 21 mars 2019
  • Conférence du cycle "Le nanomonde | Des effets quantiques aux applications"
  • Intervenant : Olivier Tillement, Institut Lumière Matière, Université de Lyon
  • Organisateur : Société Française de Physique (SFP), en partenariat avec : la Société Chimique de France (SCF), la Fédération de Recherche André-Marie Ampère (FRAMA) et l’Union des Professeurs de Physique et de Chimie (UdPPC)
  • http://frama.universite-lyon.fr/...

- Nanoparticules et médicaments, Nancy, 27 mars 2019
  • Festival Pint of Science
  • Arnaud Pallotta et Jordan Beurton du Laboratoire Cible Thérapeutiques et Formulation – CITHÉFOR (Université de Lorraine)
  • https://pintofscience.fr/...

- Synthèse de nanomatériaux, Lyon, 27 mars 2019
  • Conférence du cycle "Le nanomonde | Des effets quantiques aux applications"
  • Intervenante : Catherine Journet, Laboratoire Multimatériaux et Interfaces, Université de Lyon
  • Organisateur : Société Française de Physique (SFP), en partenariat avec : la Société Chimique de France (SCF), la Fédération de Recherche André-Marie Ampère (FRAMA) et l’Union des Professeurs de Physique et de Chimie (UdPPC)
  • http://frama.universite-lyon.fr/...

- Appel à contribution relatif aux nanomatériaux dans l'alimentation, date limite : 31 mars 2019
  • Appel à contribution relatif à l’utilisation des nanomatériaux manufacturés dans l’alimentation afin de consolider le travail d’expertise piloté par l'Anses sur le sujet.
  • Organisateur : Anses
  • Les différents acteurs du domaine (fabricants, entreprises utilisatrices, enseignes, ONG, chercheurs, syndicats, préventeurs, etc.) peuvent apporter leurs contributions, notamment sur la liste des substances à considérer (additifs principalement) et leurs usages.
  • www.anses.fr/...

- Stakeholder workshop on nanoscience and nanotechnology in the food & the feed chain, Parme, 1-2 avril 2019
  • Organisateur : EFSA
  • Au programme notamment : "Characterization of the nano-sized particles in E171 and E174 and in food containing these additives", "Physical Chemical Characterization of Nanomaterials" ; EFSA’s Guidance on Nanotechnologies Risk Assessment
  • www.efsa.europa.eu/...

- Le monde des nanoaimants : de la molécule aux algorithmes quantiques, Lyon, 3 avril 2019
  • Conférence du cycle "Le nanomonde | Des effets quantiques aux applications"
  • Intervenant : Wolfgang Wernsdorfer, Institut Néel, Grenoble
  • Organisateur : Société Française de Physique (SFP), en partenariat avec : la Société Chimique de France (SCF), la Fédération de Recherche André-Marie Ampère (FRAMA) et l’Union des Professeurs de Physique et de Chimie (UdPPC)
  • http://frama.universite-lyon.fr/...

- Transparence & vigilance autour des nanos, où en est on ?, Lyon, 4 avril 2019
  • Intervention pour les animateurs du réseau santé-environnement
(Programme Nesting)
  • Organisateur : Women engage in a common future (WECF)
  • Intervenante : Mathilde Detcheverry (Avicenn / Veillenanos)
  • En savoir plus WECF

- Vote concernant la classification du dioxyde de titane en cancérogène suspecté (catégorie 2), Bruxelles, 11 avril 2019

- Les nanosciences, les nanomatériaux et les nanotechnologies, Villebon sur Yvette, 8 au 24 avril
  • Exposition, animations (le 13 avril) et conférence (le 18 avril)
  • Lieu : MJC de Villebon sur Yvette
  • Organisateur : Collectif citoyen du plateau de Saclay
  • www.collectif-nanosaclay.fr

- Les nanosciences, les nanomatériaux et les nanotechnologies, Villebon sur Yvette, 13 avril (16h-18h)
  • Dans le cadre de l'exposition nano, des expérimentations seront conduites avec des jeunes le samedi 13 avril pour montrer quelques propriétés spécifiques des nanomatériaux et leurs applications.
  • Organisateur : Collectif citoyen du plateau de Saclay
  • Lieu : MJC de Villebon sur Yvette
  • www.collectif-nanosaclay.fr

- Les nanotechnologies dans la vie quotidienne, Villebon sur Yvette, 18 avril
  • Conférence, dans le cadre de l'exposition nano
  • Organisateur : Collectif citoyen du plateau de Saclay
  • Intervenante : Nicole Proust, conférencière en toxicologie
  • Au menu : Les usages du dioxyde de titane, de la silice et de l’argent seront présentés ainsi que les informations relatives à leur toxicité. Les applications spécifiques du domaine de l’automobile et de la nanomédecine seront aussi évoquées.
  • Lieu : MJC de Villebon sur Yvette
  • www.collectif-nanosaclay.fr

- "Nanos pour le vivant", Orsay, 18 avril 2019
  • Workshop académique-industriel
  • Organisateurs : Hynd REMITA et Ruxandra GREF du Labex NanoSaclay
  • Au programme :
    • conception et synthèse de nanoparticules et nanoassemblages à partir de matériaux diverses (organiques, inorganiques et hybrides)
    • fonctionnalisation et caractérisation physico-chimique approfondie
    • applications majeures dans les domaines de la santé et de la cosmétique
  • Laboratoire de Physique du Solide (LPS)
  • http://nanosaclay.fr/...

- À la découverte du "nanomonde", Jeugny, mai
  • Conférence ouverte au public
  • Intervenant : Julien Proust, enseignant-chercheur, Université de technologie de Troyes
  • www.jeugny.fr/...

- Nano in action : nanosafety, webinaire, 7 mai 2019
  • Organisateur : Nanotechnology Industries Association (NIA)
  • Intervenants : University of Birmingham (Royaume-Uni), Finish Institute of Occupational Health (Finlande), VITO (Belgique)
  • www.nanotechia.org/...

- Le chimiste et les nanomatériaux : Imaginer et construire les objets de demain, Vandoeuvre-les-Nancy, 15 mai 2019

- Working Safely with Nanomaterials in the Laboratory, 16 mai 2019
  • Wébinaire à destination des personnels travaillants dans les laboratoires de recherche
  • Organisateur : ACS
  • Intervenants : Join Director of Environmental Safety Ken Kretchman of N.C. State University, Professor of Chemistry Craig Merlic of UCLA, Safety Manager Debbie Decker of UC Davis as well as moderator and Associate Director for Emerging Technologies Chuck Geraci of NIOSH
  • www.acs.org/...

- Médicaments et vaccins : à quoi servent leurs nanoparticules ?, Paris, 20 mai 2019
  • Au programme : Les nanoparticules dans la formulation des médicaments : état des connaissances (Mostafa Nakach, chef du développement de la galénique et des procédés, Sanofi) ; Les adjuvants à base d’aluminium : le point sur leurs rôles, leurs limites et leur innocuité (Romain Gherardi, professeur au Centre d’expertise des maladies neuromusculaires à l’Hôpital Henri Mondor (Créteil), et chercheur dans l’équipe Biologie du système neuromusculaire, U955 Inserm, Institut Mondor de Recherche Biomédicale) ; Les nanoparticules, des matières premières pharmaceutiques comme les autres ? (Igor Clarot, cofondateur de NanoControl, directeur adjoint de l’unité CITHEFOR (Cibles Thérapeutiques Formulation), Faculté de pharmacie de Nancy) ; Les nanoadjuvants de nouvelle génération (Romain Grall, CEA (sous réserve))
  • www.nanoresp.fr

- Nanoparticules magnétiques et nanoplastiques, Toulouse, 26 mai 2019
  • Conférences organisées dans le cadre du Week-end du développement durable
  • Organisateurs : CNRS Occitanie Ouest et le Quai des Savoirs
  • Parmi les sujets abordés :
    • Qu’est-ce que les nanoparticules magnétiques ? Le projet NanoEnvi s'intéresse aux nanoparticules magnétiques émises par le trafic routier à Toulouse
    • Des plastiques dans les océans mais quid des eaux continentales qui s’y déversent ? Le projet PlastiGar s’intéresse aux microplastiques dans la Garonne
  • www.cnrs.fr/...

- Comprendre les Nanosciences, 15 avril - 3 juin 2019
  • MOOC de 6 chapitres sur 7 semaines de l'Université Paris-Sud
  • Objectif : donner à tous de bonnes connaissances dans les différentes disciplines des nanosciences en allant de la Chimie et la Physique jusqu’aux Biotechnologies et la Médecine, en passant par les enjeux sociétaux, sanitaires et environnementaux associés aux nanotechnologies
  • Public cible : public de niveau Bac+2 ou Bac+3 scientifique, professionnels ou curieux qui cherchent à découvrir, se former ou à acquérir des connaissances particulières dans certains domaines des nanosciences.
  • Intervenants : 50 enseignants et chercheurs de l’Université Paris-Saclay spécialistes du domaine
  • www.fun-mooc.fr/...

- Nanomatériaux : avancées d’aujourd’hui pour les applications de demain, Québec, 27 mai 2019
  • "Engager le dialogue Savoirs-Société"
  • 87ème Congrès de l’Association francophone pour le savoir (Acfas)
  • www.acfas.ca/...

- Nano & chemical working groups, Bruxelles, 3-5 juin 2019
  • Réunions de travail ouvertes aux associations impliquées dans les domaines de l'environnement et de la santé environnementale
  • Organisateur : Bureau européen de l'environnement (BEE)
  • https://eeb.org/...

- Environnement & Santé : Connaître les risques, mesurer les expositions et informer les citoyens, Orléans, 5 juin 2019

- Quelle place pour les nanomatériaux dans le futur PNSE4 ?, La Défense, 11 juin 2019

- Nanomatériaux : risques ou bénéfices santé ?, Rennes, 13 juin 2019
  • Conférence santé et environnement
  • Organisateur : CHU de Rennes
  • Intervenants : Louis Laurent (INRS), Julien Gigault (CNRS), Brice Calvignac (INSERM)
  • www.chu-rennes.fr/...

- Que sont les nanoparticules ? Tergnier, 14 juin 2019
  • Réunion publique d'informations
  • Organisateur : Ternois Environnement Picard
  • Intervenant : Gérard Blin (chimiste, ex membre du CA Atmo Picardie)
  • En savoir plus

- 8èmes rencontres annuelles en nanométrologie, Paris, 17 juin 2019
  • Les thématiques : la métrologie en support :
    • de la réglementation des nanomatériaux
    • du contrôle qualité
    • de la caractérisation de particules nanométriques en phase aérosol
    • de l'évaluation du risque le long du cycle de vie
  • https://club-nanometrologie.fr

- Nanomatériaux dans le transport et l'habitat : Quels sont les risques liés à la dégradation thermique ?, 20 juin 2019
  • Wébinar gratuit
  • Organisateur : Laboratoire national de métrologie et d'essais (LNE)
  • Nanomatériaux : définitions, utilisations, règlementation ; Enjeux de santé publique ; La combustion comme facteur de risque ; Fin de vie des matériaux et approche « Safer by design » ; Normalisation ; Accompagnement à la formulation de matériaux plus sûrs ; L’apport du LNE
  • webinars.lne.fr/...

- Nanotech France 2019, 26-28 juin 2019
  • The 5th edition of Nanotech France 2019 International Conference and Exhibition
  • For scientists, researchers, engineers, practitioners, technology developers and policy makers in nanotechnology
  • www.setcor.org/...

- Nanomatériaux : Quels risques pour la santé et l’environnement ? Quelles transparence et vigilance ?, Saint-Egrève, 27 juin 2019
  • Formation Santé Environnement
  • Organisateur : Institut de Formation en Santé Environnementale (IFSEN)
  • Intervenante : Mathilde Detcheverry, Avicenn
  • En savoir plus

- Les nanotechnologies : espoirs et risques, quel encadrement ?, Lille 13 septembre 2019
  • Intervenante : Maître Fabienne LAHOUNDERE, avocate (Paris) au symposium KINEPOLIS 13 et 14/09/2019
- Organisateur : Coordonnance, association de médecins pour la formation
- www.coordonnance.fr

- "Faut-il bannir les « nanos » dans l’alimentation?", Paris 17 septembre 2019
  • Restitution du groupe de travail NanoAlim, Nanomatériaux et alimentation
  • Organisateur : NanoResp, en partenariat notamment avec Evonik, BASF
  • www.nanoresp.fr/...

- Poudres et maîtrise des risques, Alès, 18-19 septembre 2019
  • Organisateur : SDTech Micro, avec le soutien de l’Agence de Développement Economique d’Occitanie.
  • www.sd-tech.com/...

- Nanotechnology and Nanoplastics, Lac Majeur (Italie), 24-26 septembre 2019

- Enregistrement et évaluation des nanomatériaux dans REACH : Quel bilan ? Quels défis à relever ?, Paris, 3 octobre 2019

- Vers un monde infiniment petit : les nanomatériaux, Poitiers, 5-6 octobre 2019

- Les nanoparticules, Saint-Etienne, 8 octobre 2019
  • Conférence proposée dans le cadre de la Fête de la Science
  • Organisateurs : la CSTI, la mission Développement Durable et France Nature Environnement Loire
  • Intervenants : Bruno Lemallier (FNE Loire) ; Delphine Boudard (Université Jean Moulin et CHU de Saint-Etienne) ; Yvan Chalamet (UJM) ; Cyril Besseyre (ATMO Auvergne-Rhône-Alpes) ; Pierre Brun (Saint-Etienne Métropole)
  • www.univ-st-etienne.fr/...

- Key Findings on Consumer and Workplace Exposure to Engineered Nanomaterials, 8 octobre 2019
  • Wébinaire en anglais, gratuit
  • Organisateur : the US National Nanotechnology Coordination Office (NNCO)
  • Intervenants : Dr. Paul Schulte (National Institute for Occupational Safety and Health - NIOSH) et Dr. Joanna Matheson (Consumer Product Safety Commission - CPSC)
  • https://www.nano.gov/PublicWebinars/...

- Le Monde des Nanos : de fascinantes perspectives et une légitime méfiance ?, Paris, 11 octobre 2019

- Santé environnementale. Expositions aux toxiques agricoles et industriels, aux perturbateurs endocriniens? Comment conseiller les patients ?, Troyes, 11 octobre 2019
Intervention d'Avicenn en formation pour des médecins généralistes SFTG
- Recherches de nanoparticules pour soigner le cancer, Lyon, 12 octobre 2019

- Caractériser la taille des nanoparticules pour maîtriser vos matières premières, Paris, 14 octobre 2019
  • Formation : Quelle technique utiliser ? Quel mesurande ? Comparabilité des mesures ?
  • Organisateur : Laboratoire national de métrologie et d'essais (LNE)
  • www.lne.fr/...

- EU-U.S. NanoEHS Communities of Research workshop, Aix en Provence, 15-16 octobre 2019
  • Organisateurs : Commission européenne et the U.S. National Nanotechnology Initiative (NNI)
  • Laboratoires hôtes : CEREGE (CNRS, AMU) et le Labex SERENADE.
  • https://us-eu.org

- Les Nanomédicaments : d’où vient-on et où allons-nous ?, Paris, 16 octobre 2019
  • Séance commune Académie des sciences - Académie nationale de Pharmacie, ouverte au public dans la limite des places disponibles
  • Intervenants :
  • www.academie-sciences.fr/...

- Nanomaterials : research, application and potential impact on the environment and human health, 16-18 octobre 2019
  • 11ème Conférence internationale NANOCON 2019
  • Organisateurs : TANGER Ltd. et la société tchèque pour les nouveaux matériaux et technologies
  • plus d'informations

- Que sait-on des nanoparticules ? A quoi servent-elles exactement ? Peut-on y échapper ? France 5, la Quotidienne, 17 octobre (disponible en replay)
  • Intervenantes :
    • Francelyne Marano, professeur émérite de biologie cellulaire et de toxicologie à l’Université Paris-Diderot, membre du Haut Conseil de santé publique, auteur de Faut-il avoir peur des nanos ? aux éditions Buchet-Chastel
    • Danielle Lanquetuit, membre fondateur d’Avicenn
  • www.france.tv/france-5/...
image 20191017LaQuotidienneDLFMnanosmall.jpg (29.8kB)

- Impact des caractéristiques physicochimiques sur l’effet inflammatoire et pro-allergisant respiratoires des nanoparticules manufacturées, Paris, 17 octobre 2019
  • Rencontres scientifiques sur la thématique de l’air intérieur et extérieur
  • Organisateurs : Anses & ADEME
  • Intervenante : Françoise Pons, Université de Strasbourg
  • www.anses.fr/...

- Building Confidence for Risk Assessment and Governance of Nanomaterials, En ligne, 29 octobre 2019

- Nano-Risk Governance Portal: Introduction and Launch, En ligne, 31 octobre 2019
  • Wébinaire "Nano-Risk Governance Portal - a state-of-the-art one stop shop site to support nano-risk governance"
  • Organisateur : caLIBRAte
  • www.eventbrite.com/...

- Revised REACH information requirements for nanoforms: are you ready?, En ligne, 12 novembre 2019

- Journée Naneau, Valence, 12 novembre 2019
  • Rencontre chercheurs et acteurs de l'eau
  • Organisateur : Danielle Lanquetuit pour Avicenn
  • Diagnostiquer les nanos dans les eaux
  • Programme et inscriptions ici : ...JNANEAU2019
  • Dossier thématique : http://veillenanos.fr/...NanoEau

- Les ateliers de la nanosécurité, Grenoble, 14 novembre 2019
  • Organisateur : Plate-forme nanosécurité du CEA de Grenoble
  • Atelier 1 : Manipuler les nanomatériaux en toute sécurité
  • Atelier 2 : Imprimante 3D et expositions particulaires potentielles
  • Atelier 3 : Nanos et réglementations
  • Atelier 4 : SAS NANOS - Méthodologie et matériels d’intervention
  • Atelier 5 : "Cas pratique de la surveillance d’un salarié exposé à des nano intentionnelles ou non intentionnelles"
  • Atelier 6 : Formation sur la prévention des risques nano, les bonnes pratiques
  • Programme

- Etudes en nanotoxicologie, Trappes, 13-15 novembre 2019
  • Organisateur : Groupe Interdisciplinaire pour les Etudes en NanotoxicologieS (GIENS)
  • 5ème édition du séminaire annuel
  • plus d'informations

- Nanomaterials as Substances of Very High Concern (SVHCs), 18 novembre 2019

- "E171, E551… vous reprendrez bien quelques additifs ?" Suisse, 19 novembre 2019
  • Emission de consommation "A bon entendeur" sur la RTS
  • Parmi les organisations interrogées en France : le LNE, l'INRA de Toulouse, Agir pour l'Environnement et Avicenn
  • https://pages.rts.ch
    image 20191119RTSABEAvicennnanoadditifssmall.jpg (29.5kB)
ConfEnvironnementale2014-small

La conférence environnementale accouchera-t-elle d'une étiquette "nano" ?

La ministre de l'écologie Ségolène Royal a annoncé le 1er décembre qu'elle allait demander à l'Europe la mise en place d'une stratégie européenne d'étiquetage des produits de consommation courante contenant des nanomatériaux et de restriction des produits dangereux en contact avec la peau.
Par MD - 28 novembre 2014 (Dernier ajout juillet 2015)

Les 27 et 28 novembre 2014 a eu lieu la Conférence environnementale, quelques jours seulement après la publication du Plan national Santé Environnement 3 (2015-2019).

Les ministres annoncés à la table-ronde "santé-environnement" étaient :
  • Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
  • Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt
  • Geneviève Fioraso, secrétaire d'État chargée de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
  • Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie

Côté ONG, au moins deux associations ont formulé des préconisations
RES-small.jpg
concernant les nanomatériaux :


  • le Réseau Environnement Santé (RES) qui, parmi ses 10 mesures phrases pour intégrer la santé environnementale dans la politique de santé, a demandé l'"exclusion des usages induisant une exposition grand public pour les substances de type CMR, Perturbateurs Endocriniens, Nanomatériaux (alimentation, cosmétiques, produits domestiques)".


  • France Nature Environnement (FNE) qui a également inclus parmi ses revendications "le retrait immédiat de certains nanomatériaux présents dans les produits alimentaires et leurs emballages et tout particulièrement le nano-dioxyde de titane dans les produits destinés aux enfants".
20141127-Conf-Envtale-FNE-nanoTiO2
Lien vers: http://www.francetvinfo.fr/sciences/video-dentifrice-chewing-gum-l-insidieux-danger-des-nano-particules_755901.html

A l'issue de la conférence, il a été officiellement annoncé que la Ministre de l'Ecologie Ségolène Royal proposera au Conseil Environnement du 17 décembre 2014 à Bruxelles qu'une stratégie d'étiquetage des produits de consommation courante contenant des nanomatériaux et de restriction des produits dangereux en contact avec la peau soit mise en place au niveau européen.
Un groupe de travail sera mis en place au niveau national pour préciser ces propositions au cours du premier semestre 2015
1.
Ce groupe sera-t-il le même que celui de la "task force nano" qui avait été mise en place pour le débat public national sur les nanotechnologies de 2009-2010 et qui s'était essouflé depuis le départ de son pilote Françoise Lavarde début 20142 ?
La question de l'étiquetage "nano", simple en théorie, promet néanmoins d'être complexe dans sa concrétisation tant les défis à relever sont nombreux (au niveau scientifique mais également au niveau de la juridiction européenne) : le dicton selon lequel "le diable se cache dans les détails" est encore plus vrai à l'échelle nano...

A la suite de la Conférence environnementale 2014, le Premier Ministre présentera en janvier 2015 la feuille de route pour la transition écologique, traduisant les engagements du Gouvernement qui résulteront de l'ensemble de ces travaux.

A l'issue de la conférence, l'ONG Women in Europe for a Common Future (WECF) s'est réjouie des annonces sur les nanomatériaux faites par l'exécutif3. Mi-décembre elle a cependant dénoncé l'absence de l'étiquetage nano à l'ordre du jour du Conseil des ministres Environnement de l'Union européenne malgré la volonté affichée de la Ministre de l'écologie Ségolène Royal lors de Conférence environnementale4.

Mise à jour juin 2015 : Voir les suites données à ce projet ici

LIRE AUSSI :

- Sur notre site :


NOTES et REFERENCES
1 - Communiqué de presse - La Conférence environnementale 2014, Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, 1er décembre 2014
2 - Voir le paragraphe Quel avenir pour la "task force nano" sur notre fiche Quelle gouvernance des nanos en France ?
3 - Conférence environnementale 2014 : coup d'accélérateur pour la transition écologique, communiqué de WECF France, 28 novembre 2014
4 - PE et nanomatériaux: les oubliés de Noël du Conseil Environnement?, communiqué de WECF, 16 décembre 2014
logo_avicenn_nano_sante_travail_rd
Lien vers: http://veillenanos.fr/wakka.php?wiki=NanomateriauxSanteTravail

Nano et Santé au travail (3b/3) : Recommandation b : Minimiser l'exposition des travailleurs

Par MD et l'équipe Avicenn - Dernier ajout mars 2019

Cette fiche fait partie de notre Dossier Nano et Santé au travail. Elle a vocation à être progressivement complétée et mise à jour avec l'aide des adhérents et veilleurs de l'Avicenn. Vous pouvez contribuer à l'améliorer en nous envoyant vos remarques à l'adresse redaction(at)veillenanos.fr.

⇒ Revenir au sommaire du "Dossier Nano et Santé au travail"


Sommaire :

Autres recommandations

Une protection défaillante des travailleurs exposés aux nanomatériaux

Des études récentes ont montré que les entreprises, en France comme à l'étranger, sont peu à même d'assurer la protection de la santé et de la sécurité de leurs travailleurs1.
Depuis quelques années, la situation s'améliore lentement : des protections individuelles et des équipements de protection collectives sont mis en place pour les personnels des laboratoires de recherche et développement notamment. Ces questions de sécurité d'utilisation et risques pour la santé sont de plus en plus prises en compte par les CHSCT dont les membres sollicitent des formations sur ce sujet.
Du fait des nombreux effets potentiellement néfastes des nanomatériaux sur la santé des travailleurs, il y a en effet nécessité de minimiser l'exposition des travailleurs aux nanomatériaux, dans le respect du principe de précaution.

Eviter l'exposition des travailleurs aux nanomatériaux...
INRS-Sante-travail
Lien vers: http://www.inrs.fr/risques/nanomateriaux/ce-qu-il-faut-retenir.html
L'approche générale de prévention du risque mise en place pour les produits chimiques dangereux doit s'appliquer aux nanomatériaux.

Il s'agit :

  • au mieux, d'éliminer les nanomatériaux et de leur substituer, si nécessaire, des matériaux non - en tout cas moins - dangereux (notons au passage le décalage d'une telle recommandation avec les politiques d'incitation à l'accélération de la commercialisation des nanomatériaux...) ;

  • à défaut, de réduire l'exposition au niveau le plus bas possible (selon le principe ALARA), en maintenant au minimum le nombre des travailleurs potentiellement exposés aux nanomatériaux ainsi que la durée et le niveau d'exposition.

A cet effet, différentes mesures doivent être strictement appliquées (pour plus de détails, se référer aux publications de l'INRS2) :

  • limiter certaines opérations critiques (le transvasement, la pesée, l'échantillonnage, ...)
picto_Inrs_nanos_au_labo_micro
Lien vers: http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/outils.html?refINRS=outil44

  • empêcher l'émission de nanomatériaux à l'air libre :
    • manipuler les nanomatériaux sous forme de suspension liquide, de gel, en pastilles ou incorporés dans des matrices plutôt que sous forme de poudres (qui sont plus volatiles, avec une plus grande propension à se diffuser dans l'air)
    • travailler en vase clos3
    • capter les polluants à la source (boîtes à gants, hottes de type chimique et autres moyens d'aspiration adaptés à l'utilisation des nanoparticules)
    • filtrer l'air des lieux de travail avec des filtres à fibres à très haute efficacité
    • nettoyer les surfaces à l'aide de linges humides et d'aspirateurs spéciaux
    • stocker les nanomatériaux :
      • dans des réservoirs ou des emballages doubles totalement étanches, fermés et étiquetés
      • et dans des locaux frais, bien ventilés, à l'abri du soleil et à l'écart de toute source de chaleur ou d'ignition et des matières inflammables
    • installer des vestiaires doubles, contigus à la zone de travail afin de séparer les vêtements de ville des vêtements de travail
    • limiter les déchets, les traiter spécifiquement

  • protéger directement les travailleurs exposés :
    • masques filtrants4, respirateurs, lunettes avec protection latérale, gants, couvre-chaussures, combinaisons sans revers et en membrane non tissée (le coton est déconseillé)
    • attention cependant : la possibilité de passage de nanoparticules à travers certains types de gants en nitrile ou en latex ainsi qu'à travers les combinaisons en polyéthylène a été établie par des équipes de recherche (Erest) de l'Ecole de technologie supérieure de Montréal et par l'IRSST (Canada), contredisant les résultats de chercheurs du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) de Grenoble qui n'avaient pas trouvé de passage des nanoparticules à travers les membranes en nitrile des gants de protection5

Les femmes enceintes doivent être particulièrement protégées de toute exposition aux nanomatériaux6.

Il n'existe pas, en France, de valeur limite d'exposition au poste de travail (VLEP) spécifique pour les nanomatériaux. Néanmoins, quelques valeurs limites ont été établies à l'étranger pour certains nanomatériaux (depuis 2007 au Royaume-Uni, depuis 2011 aux Etats-Unis et depuis 2013 en Allemagne)7.
A titre d'illustration, les VLEP recommandées aux Etats-Unis sont :
  • 0,3 mg/m3 pour les nanoparticules de dioxyde de titane (TiO₂) (celle du TiO₂ "ultrafin" (< 100 nm) 8
  • 1µg/m3 pour les nanotubes de carbone (NTC) et les nanofibres de carbone9
En 2014, la Commission européenne a mentionné également des valeurs limites d'exposition aux nanoparticules et des valeurs sans effet spécifique10.
En mars 2016, l'INRS a publié un document sur le sujet : Dioxyde de titane nanométrique : de la nécessité d'une valeur limite d'exposition professionnelle, Hygiène et sécurité du travail, n°242, NT 36, mars 2016

Des professionnels soulignent néanmoins plusieurs limites à ces VLEP :
  • pour tout polluant, les valeurs limites d'exposition ne sont pas scientifiquement pertinentes pour la prise en compte des réactions immunitaires et de la cancérogénèse, de très faibles doses pouvant être aussi toxiques que de fortes doses ;
  • ces « valeurs limites d'exposition » théoriques ne prennent pas en compte les spécificités de chaque type de nanomatériau dont on sait qu'elles déterminent pourtant leur toxicité.

L'INERIS propose depuis 2012 une certification des personnes et des meilleures techniques disponibles pour les postes de travail en présence de nanomatériaux. Sur la base des référentiels Nano-CERT et Nano-CERT / MTD, l'INERIS certifie les compétences des personnes (opérateurs et préventeurs) et les dispositifs de protection (performance des barrières, sûreté de fonctionnement de ces dispositifs). Ces référentiels ont été adoptés par un comité de certification constitué du CEA, du CNRS, d'industriels, de représentants d'une ONG, d'organismes de formation et des fabricants de dispositifs de sécurité.
A noter, le fait que la certification des personnes est "volontaire", car il n'est pas obligatoire de dispenser une formation "certifiante" (mais l'employeur a tout de même l'obligation de fournir une formation à la sécurité du poste de travail).
Autre limite : les certifications portent sur le process, le matériel, le poste de travail et les compétences humaines... mais ne portent pas sur les nanomatériaux eux-mêmes, dont le danger n'est pas évalué dans ce cadre.

... sans oublier les travailleurs extérieurs au site "nano"

L'exposition des travailleurs intérimaires et des sous-traitants doit également être réduite au minimum11.

En cas d'accident ou d'incendie, outre les travailleurs présents, il est nécessaire également que les équipes de secours, pompiers12, etc. soient bien informés de la présence de nanomatériaux sur le site et bien protégés.

... ni de minimiser les potentielles expositions professionnelles aux nanomatériaux en aval de la chaîne de production.

Les précautions précédentes ont été définies d'abord pour minimiser l'exposition des travailleurs manipulant expressément des nanomatériaux, principalement lors des étapes de :
  • recherche en laboratoires
  • production de nanomatériaux (laboratoires, ateliers d'industrie chimique, start-ups)
  • transformation ou intégration des nanomatériaux dans des produits (labos de recherche, cosmétiques, plasturgie, peintures, revêtements, ...)

Mais elles doivent également être appliquées pour les activités périphériques, qui ne doivent pas être négligées, notamment :
  • le nettoyage, l'entretien et la maintenance des locaux et des équipements (y compris des filtres)
  • la collecte, le transport, le traitement (recyclage) et/ou l'élimination des déchets qui devraient être traités comme des déchets dangereux13. (de même que tout ce qui a été en contact avec des nanomatériaux : conditionnements, filtres des installations de ventilation, sacs d'aspirateurs, équipements de protection respiratoire, combinaisons, etc.)

La confédération syndicale néerlandaise (FNV) a ainsi recommandé en 2011 d'évaluer le cycle de vie depuis leur entrée dans l'entreprise jusqu'à leur sortie (qu'il s'agisse de produits finis ou semi-finis ou de déchets)14.

L'institut allemand pour la sécurité et la santé au travail a alerté dès 2007 sur le fait que les points d'interface dans le processus de production doivent être contrôlés15 au même titre que les zones de manipulation.

Il est ainsi nécessaire d'identifier et de supprimer les autres sources potentielles d'émission des nanomatériaux sur l'ensemble des sites où sont utilisés / fabriqués / stockés des nanomatériaux.
→ Voir notre fiche dédiée à la mesure des émissions ici

Un autre défi souvent oublié : la protection des nombreux utilisateurs professionnels de produits contenant des nanomatériaux

L'un des maillons faibles encore trop peu sensibilisé aujourd'hui : les (nombreux) travailleurs en aval de la chaîne de production, exposés à des nanomatériaux sans le savoir...
  • ... lors de leur application / installation / utilisation (ciments, peintures, teintures, produits cosmétiques, nanorevêtements par exemple)
  • ... lors de l'usinage (découpe, ponçage, perçage, polissage, etc.) et/ou la réparation des produits qui en contiennent (automobile, BTP, etc.)
Peintres et maçons, coiffeurs, personnel hospitalier, agriculteurs, entre autres, manipulent ainsi des produits contenant des nanomatériaux à leur insu - faute d'étiquetage des produits et d'information sur les fiches de sécurité (FDS) - et donc sans la protection adéquate !

Ils sont donc vulnérables et moins (in)formés et protégés que les chercheurs et opérateurs des entreprises directement impliquées dans des activités nano et qui disposent - théoriquement du moins - de la formation, des protocoles et des équipements nécessaires.


⇒ Fiche suivante : "Informer et former les travailleurs et leur hiérarchie"

En savoir plus


NOTES et REFERENCES :

1 - Voir notamment :

2 - Cf. notamment INRS, Les nanomatériaux - Définitions, risques toxicologiques, caractérisation de l'exposition professionnelle et mesures de prévention, ED6050, septembre 2012 et la rubrique Rubrique en ligne "Nanomatériaux. Quels risques ? Quelle prévention ?" du site www.inrs.fr

3 - Dès 2009, le Parlement européen avait demandé spécifiquement à la Commission d'étudier la nécessité de réviser la législation en matière de protection des travailleurs en ce qui concerne, notamment, l'utilisation des nanomatériaux uniquement dans des systèmes fermés ou de toute autre façon garantissant la non-exposition des travailleurs tant qu'il n'est pas possible de détecter et de contrôler l'exposition de manière fiable : cf. Résolution du Parlement européen du 24 avril 2009 sur les aspects réglementaires des nanomatériaux (article 15)

4 - L’INRS a mené une étude sur les performances des masques de protection respiratoire pour les travailleurs exposés aux nanomatériaux ; les résultats publiés en février 2019 confirment l'efficacité des masques testés (demi-masques, masques complets, demi-masques et cagoules) mais mettent néanmoins en évidence une très forte dégradation de la protection respiratoire si le masque est mal ajusté ou si le rythme respiratoire augmente

5 - Voir notamment :
- Mesure de l'efficacité des gants de protection contre les nanoparticules dans des conditions simulant leur utilisation en milieu de travail, IRSST, 14 février 2018
- "Développement de méthodes de mesure des propriétés barrières des membranes polymères et textiles contre les nanoparticules en milieu liquide - Application aux vêtements et aux gants de protection" in Restitution du programme national de recherche environnement santé travail : Substances chimiques et nanoparticules : modèles pour l'étude des expositions et des effets sanitaires : résumé dans le Dossier du participant (p.15) et Diaporama en ligne, novembre 2013.
Des recherches sont en cours au Canada pour en savoir plus : voir la page dédiée au projet de recherche"Mesure de l'efficacité des gants de protection contre les nanoparticules dans des conditions simulant leur utilisation en milieu de travail", réalisé conjointement par l'Université McGill, l'École de technologie supérieure, l'Université de Montréal et financé par l'IRSST et NanoQuébec : de premiers résultats montrent une efficacité variable selon les modèles de gants (deux modèles en nitrile ont présenté une efficacité médiocre, l'un d'entre eux devant même être déconseillé lors de la manipulation de nanoparticules en solution aqueuse) : cf. "Mesure de l'efficacité des gants de protection contre les nanoparticules dans des conditions simulant leur utilisation en milieu de travail", IRSST, octobre 2016
La Commission européenne a demandé au Comité européen de normalisation (CEN) de donner son avis sur de nouvelles exigences de normalisation pour différents EPI - gants, chaussures de protection, filtre et masques, vêtements non tissés - contre les nanoparticules solides. Le Comité technique 162 WG 3 du CEN doit réviser le programme de travail 'Vêtements de protection contre les produits chimiques, les agents infectieux, et la contamination radioactive', qui correspond à la protection contre les particules au format nano, ainsi que le programme de travail relatif aux 'filtres à air pour la propreté générale de l'air'.

6 - Voir notamment :
  • les études sur le passage des nanomatériaux à travers la barrière placentaire que nous avons compilées ici
  • les éléments d'alerte concernant la reprotoxicité des nanomatériaux, dont les effets néfastes sur le développement embryonnaire (reprotoxicité) compilés

7 - Pour plus de détails voir :

8 - Cf. NIOSH (Etats-Unis), Occupational Exposure to Titanium Dioxide, Current Intelligence Bulletin, 63, 2011 (la VLEP du TiO₂ "fin" étant quant à elle de 2,4 mg/m3)

9 - Cf. NIOSH (Etats-Unis), Occupational Exposure to Carbon Nanotubes and Nanofibers, Current Intelligence Bulletin, 65, avril 2013

10 - Guidance on the protection of the health and safety of workers from the potential risks related to nanomaterials at work, Guidance for employers and health and safety practitioners, Commission européenne, novembre 2014 (p.31)

11 - Cf notamment :
Voir plus généralement, sur la plus moindre protection de la santé des intérimaires et sous-traitants :

12 - ENSOSP, Les nanomatériaux : enjeux, risques et éléments de réflexion sur la réponse opérationnelle des sapeurs-pompiers, 2010

13 - Cf. notamment INRS, De la production au traitement des déchets de nanomatériaux manufacturés, mai 2019

14 - Working safely with engineered nanomaterials and nanoproducts - A guide for employers and employees, Confédération syndicale néerlandaise (FNV), Pays-Bas, Août 2012. (La première version date de mai 2011)

15 - Institut fédéral allemand pour la sécurité et la santé au travail (BAuA), Guidance for handling and use of nanomaterials at the workplace, 2007 (une mise à jour a été publiée en 2012, mais disponible en allemand uniquement ici).


⇒ Revenir au sommaire du "Dossier Nano et Santé au travail"

Fiche initialement mise en ligne en juillet 2015
picto_Inrs_nanos_au_labo_micro
Lien vers: http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/outils.html?refINRS=outil44

Nano et Santé au travail : Bibliographie

Par MD et l'équipe Avicenn - Dernier ajout novembre 2019

Cette sélection de documents compilés pour réaliser notre dossier Nanomatériaux et Santé au travail a vocation à être complétée et mise à jour avec l'aide des adhérents et veilleurs d'Avicenn.
Elle est classée par type d'acteurs, afin de permettre aux lecteurs de contextualiser l'information qu'il y trouvera. Vous pouvez vous aussi contribuer à l'améliorer en nous envoyant des références à l'adresse redaction(at)veillenanos.fr.


Sommaire

Organisations publiques / para-publiques, notamment celles intervenant en santé et/ou santé au travail

- En France (ou en français)

- En Europe :

- Ailleurs dans le monde

Organisations syndicales et associations

- En France

- Ailleurs dans le monde

Publications et travaux académiques


Industries, Organisations professionnelles / patronales, Prestataires de service spécialisés

- En France :

- Ailleurs dans le monde :

Média

En français :

Ailleurs dans le monde :

  • Fiche initialement créée en octobre 2013
logo_avicenn_nano_sante_travail_rd
Lien vers: http://veillenanos.fr/wakka.php?wiki=NanomateriauxSanteTravail

La méthode Quintet ExpoNano

Par MD et l'équipe Avicenn - Dernière modification 7 octobre 2015

Cette fiche rattachée à notre dossier Nanomatériaux et Santé au travail a vocation à être complétée et mise à jour avec l'aide des adhérents et veilleurs de l'Avicenn. Vous pouvez contribuer à l'améliorer en nous envoyant vos remarques à l'adresse redaction(at)veillenanos.fr.

Cette méthode a été proposée fin 2014 - début 2015 par des chercheurs de l'INERIS, du CEA, de l'INRS, de l'InVS, et de l'université de Bordeaux, dans le cadre du partenariat "Quintet ExpoNano"1. Elle vise à faciliter le repérage des postes de travail potentiellement exposant aux nano-objets, leurs agrégats ou agglomérats (NOAA) dans les entreprises mettant en œuvre des nanomatériaux manufacturés.

Présentée comme "simple et non instrumentale" (sans prélèvement et sans mesure de l’aérosol), elle a été conçue pour des épidémiologistes (dans le cadre d'EpiNano), mais peut servir à l’ensemble des acteurs en santé au travail dans un but d’évaluation et de gestion de risques en rapport avec les nanomatériaux au sein des entreprises

Elle comprend différentes étapes, principalement :

  • une étape d'étude des plans de l’établissement :
    • localisation des circuits de matières dans les bâtiments
    • identification des ateliers mettant en œuvre des nanomatériaux
  • une visite des locaux :
    • observation des postes de travail concernés par l’émission d’aérosols de NOAA
    • questions sur les techniques employées
    • renseignement du carnet d’observation technique (COT) composé de trois parties :
      • 1 - informations sur l’entreprise visitée : activités, code NAF, n° de la déclaration obligatoire via l’application R-nano, procédés utilisés, opérations effectuées, modes de déconditionnement des produits reçus et d'empaquetage des composés produits, surveillance de l’exposition aux NOAA, ...
      • 2 - information sur les ateliers : nombre et métier/fonction des personnels présents dans l’atelier, schéma des différents postes de travail, dimensions et caractéristiques du local et des ateliers limitrophes, sources potentielles d’émission de particules ultrafines non intentionnelles pouvant contribuer au "bruit de fond", aéraulique du local, ...
      • 3 - information sur chaque poste a priori potentiellement exposant : situation du poste dans l'atelier, distance salarié-source d'émission, nombre de personnes concernées, production ou utilisation des NOAA, procédés utilisés, confinement, fréquence et durée d’utilisation du poste, caractérisation du produit entrant et sortant (dont la pureté, la composition, la forme, les dimensions, l'état et la pulvérulence du NOAA), tâches effectuées, protections collectives, équipements de protection individuelle, température, hygrométrie, pression atmosphérique au poste, quantité de produit manipulée, durée et fréquence de l’opération, présence d’autres personnels à proximité, maintenance et nettoyage, utilisation d’agents CMR, agents sensibilisants et agents connus comme pathogènes, ...

→ En fonction des réponses, le niveau d'exposition à chaque poste est estimé, ce qui rend possible la mise en œuvre de l'approche de gestion graduée des risques ("control banding").

Cette méthode intègre les préconisations de l'INERIS, du CEA et de l'INRS publiées fin 2011 dans le Guide méthodologique pour l’évaluation de l’exposition professionnelle associée à la mise en œuvre de nanomatériaux publié en 20112.


NOTES et REFERENCES :

1 - Cf. notamment :

2 - Voir notamment :


Fiche initialement mise en ligne en juillet 2015
Nano
Lien vers: http://veillenanos.fr/wakka.php?wiki=NanoBD
Illustration Géraldine Grammon, 2017

Les portes d'entrée des nanomatériaux dans le corps humain

Par MD, SD et l'équipe Avicenn - Dernier ajout août 2019

Cette fiche est la première partie de notre Dossier Nano et Risques pour la santé. Elle a vocation à être complétée et mise à jour avec l'aide des adhérents et veilleurs d'Avicenn. Vous pouvez vous aussi contribuer à l'améliorer en nous envoyant vos remarques à l'adresse redaction(at)veillenanos.fr.

On distingue communément trois principales voies d'exposition potentielle aux nanomatériaux :
Mais elles sont en fait plus nombreuses :

Le degré de pénétration des nanomatériaux est dans chaque cas conditionné par les caractéristiques physico-chimiques des nanomatériaux (taille, forme, etc.).

Inhalation*

L'inhalation constitue la principale voie de pénétration des nanomatériaux dans le corps humain1, en tout cas pour les travailleurs impliqués dans la fabrication ou manipulation de nanomatériaux sous forme de poudre.
Les nanomatériaux susceptibles d'être inhalés par le grand public sont ceux qui sont contenus sous forme de poudre ou dans les sprays : produits ménagers, sprays de crèmes solaires, peintures aérosols par exemple.
Une fois inhalés, les nanomatériaux peuvent être rejetés ou rester dans l'appareil respiratoire (sur les fosses nasales, les bronches et les alvéoles pulmonaires) ou encore être conduits dans le système gastro-intestinal après déglutition.
Une fois inhalés, les nanomatériaux de diamètre compris entre 10 et 100 nm pénètrent plus profondément dans les alvéoles que les particules micrométriques ; en revanche les nanomatériaux plus petits restent dans les voies aériennes supérieures2.

Ingestion*

Présents dans notre alimentation, dans les médicaments, dans les dentifrices, rouges ou baumes à lèvres, les nanomatériaux peuvent se retrouver dans le système gastro-intestinal.
Plus les nanomatériaux sont petits, plus ils semblent absorbés par l'appareil digestif et dispersés ensuite dans l'organisme3.

Contact cutané*

Les nanomatériaux présents dans les cosmétiques ou les vêtements par exemple peuvent entrer au contact de notre peau.
La pénétration des nanomatériaux à travers la peau - parfois expressément recherchée4 - est possible mais serait relativement limitée5, même si les résultats sont souvent contradictoires et rendus peu exploitables en raison notamment d'une insuffisante caractérisation physico-chimique des nanomatériaux et / ou de la diversité des montages expérimentaux*.

* Ainsi certains protocoles ne reflètent pas les conditions réelles d'utilisation des crèmes solaires : certains ont utilisé des échantillons de peau de cochon et sur une durée maximale de 16 heures seulement6, sans prendre en compte des facteurs pourtant déterminants, comme la flexion de la peau ou les produits rajoutés par les industries cosmétiques pour favoriser la pénétration cutanée des produits actifs.
A titre d'exemple, une autre étude australienne publiée en 2010, effectuée sur des humains (et non pas des cochons), à partir de crèmes solaires utilisant des nanoparticules d'oxyde de zinc, avait montré que de faibles quantités de zinc traversaient la barrière cutanée. Il avait fallu attendre deux jours pour en détecter dans le sang des volontaires7.
Dans l'ensemble, la littérature suggère néanmoins que le taux de pénétration des nanoparticules peut être plus élevé que pour des particules plus grosses bloquées par les couches supérieures de l'épiderme (le seuil de 45 nm environ est évoqué dans la littérature scientifique, mais on lit ailleurs que des nanoparticules de polystyrène de 200 nm peuvent néanmoins traverser la peau, donc ces chiffres sont à manier avec prudence).
De nombreuses incertitudes demeurent.
Leur passage à travers la peau serait facilité par le sébum, la sueur, les flexions répétées de la peau, ainsi que par les lésions cutanées (en cas d’eczéma ou de boutons, de brûlure due par exemple à un coup de soleil, d’une micro-coupure résultant du rasage, etc.).

L'une des questions cruciales à élucider concerne le devenir des nanoparticules au niveau des follicules pileux, encore indéterminé. La présence de cellules souches, qui peuvent migrer, pose la question du possible transport des nanoparticules à l'intérieur du corps via ce canal. Des dermatologues des Hôpitaux Bichat et Rothschild ont, pour la première fois, observé au Synchrotron soleil la présence de nanoparticules de dioxyde de titane (TiO2) le long de follicules pileux d’une patiente atteinte d’alopécie frontale fibrosante (chute de cheveux en haut du front) qui utilise quotidiennement, depuis 15 ans, des écrans solaires contenant du TiO28.

Autres voies

  • Voie urogénitale
Des nanomatériaux comme le nanoargent entrent dans la composition de sous-vêtements, de gels vaginaux antibactériens et spermicides9. Franchissent-ils alors les barrières physiologiques ? Avicenn n'a pas recensé d'études sur ce sujet.

  • Effraction cutanée
Récemment, plusieurs équipes de chercheurs ont alerté sur les risques liés au transfert de nanoparticules contenues dans les encres et/ou aiguilles de tatouages vers le sang, les vaisseaux et ganglions lymphatiques (entraînant leur gonflement chronique) et différents organes, pouvant entraîner des réactions d'hypersensibilité ou d'allergies10.

  • Voie parentérale (intra-veineuses, vaccins, ...)
Cette voie est utilisée en médecine : il s'agit des voies intraveineuses, sous-cutanée, intradermique ou intramusculaire, par lesquelles des nanomatériaux peuvent être introduits dans le corps humain.
Des dispositifs médicaux implantables comportant des nanorevêtements sont également testés ou développés (pace-makers, prothèses).
Des nanoparticules sont également présentes dans des vaccins :
  • certaines par contamination non volontaire11, mais en nombre si infime qu'il pourrait, selon l'Agence européenne des médicaments, être constaté "partout dans l'environnement" et "ne devrait pas être considéré comme un risque pour la santé"12
  • d'autres à des fins prophylactiques (préventives) ou thérapeutiques13, principalement à l'état de recherche et développement voire pour certains déjà en voie de commercialisation.

  • Muqueuse buccale (dentifrices, médicaments oro-dispersibles, chewing-gums, ...)
Les muqueuses buccales sont perméables ; c'est d'ailleurs pour ça que les granules homéopathiques et d'autres médicaments dits "orodispersibles" doivent être placées sous la langue (on parle d'un mode d'administration "sublingual") pour "fondre" à cet endroit et être rapidement absorbés par l'organisme. Une partie des nanoparticules contenues dans les dentifrices, médicaments ou chewing-gums est "absorbée" à ce niveau14.

Et après ? Là encore les incertitudes sont nombreuses. Leur devenir dans l'organisme est encore mal connue : une fois dans le corps, les nanomatériaux ne sont pas nécessairement dégradés ou éliminés et peuvent s'accumuler et avoir des effets délétères.
Dans tous les cas, les caractéristiques physico-chimiques des nanomatériaux (taille, forme, etc.) influent sur le degré de pénétration et la toxicité des nanomatériaux dans l'organisme.

Lire aussi nos fiches :
- Nano et Santé : Bibliographie, veillenanos.fr
- Pourquoi tant d'incertitudes sur les risques associés aux nanomatériaux ?, veillenanos.fr
- "Caractéristiques physico-chimiques" et toxicité des nanomatériaux, veillenanos.fr
- Quel devenir et comportement des nanomatériaux dans le corps humain ?, veillenanos.fr
- Nano et Alimentation - Risques pour la santé : inquiétudes et incertitudes, veillenanos.fr
- Comment financer les études de risques associés aux nanomatériaux ?, veillenanos.fr
- L'approche nano 'safe by design' ? Décryptage d'Avicenn, veillenanos.fr
- Nano et Cosmétiques, veillenanos.fr

Ailleurs sur le web :

NOTES et REFERENCES

1 - Pour plus de détails, voir notamment :

2 - Cf. Les nanomatériaux, INRS, ED6050, septembre 2012.

3 - Voir nos fiches :

4 - Voir par exemple "Nos cosmétiques valent de l'or", Magazine Avantages, 7 décembre 2018 : "En passant la barrière cutanée, l’or permettrait de lutter contre le stress oxydatif dû à la pollution et aux UV, limitant ainsi les rides. Il serait aussi capable de lutter contre les tâches et booster le système immunitaire de la peau."

5 - Cf. :

6 - INTERNATIONAL : Relance de la polémique sur la capacité des nanoparticules à traverser la barrière cutanée, veillenanos.fr, 3 octobre 2012

7 - Small Amounts of Zinc from Zinc Oxide Particles in Sunscreens Applied Outdoors Are Absorbed through Human Skin, Gulson B et al., Toxicological Sciences, 118(1) : 140–149, novembre 2010

8 - Cf. Crème solaire, nanoparticules et alopécie frontale, Synchrotron soleil, février 2018

9 - Voir notre inventaires de produits commercialisés contenant des nanomatériaux, ou par exemple : Dépister le VIH à l'oeil nu ou le contrer avec une crème ?, janvier 2014 et Use of silver nanoparticles increased inhibition of cell-associated HIV-1 infection by neutralizing antibodies developed against HIV-1 envelope proteins, Journal of Nanobiotechnology, 9:38, 2011

10 - Voir notamment :
- Après l'encre... Tatouages : les aiguilles pourraient entraîner des allergies, Allô Docteurs, 27 août 2019 et Metal particles abraded from tattooing needles travel inside the body, Synchrotron de Grenoble, 26 août 2019
- Scientists find that nanoparticles from tattoos travel inside the body, ESRF, 12 septembre 2017 (Synchrotron-based ν-XRF mapping and μ-FTIR microscopy enable to look into the fate and effects of tattoo pigments in human skin, Schreiver I et al., Scientific reports, 2017) ; les professionnels ont réagi en minimisant les risques, tout en dénonçant tout de même "le flou entretenu par les industriels fournissant les pigments (CI = Color index) aux fabricants d’encres, sous couvert de secret commercial. Nos distributeurs nationaux, respectueux des exigences imposées par la loi, ne disposent eux-mêmes pas de précisions sur les CI des étiquettes. C’est bien aujourd’hui la seule zone d’ombre sur nos encres de tatouage. La véritable évolution attendue désormais par les tatoueurs et les tatoués vise une plus grande transparence des fournisseurs de pigments... Pour une meilleure connaissance des produits de tatouage", cf. Nanoparticules : Pas de panique !, Tatouage Magazine, n°119, novembre-décembre 2017
- Size and metal composition characterization of nano- and microparticles in tattoo inks by a combination of analytical techniques, Bocca B et al., J. Anal. At. Spectrom.,32, 616-628, janvier 2017
- le communiqué de l'Université de Bradford (Royaume-Uni) et l'article des Amis de la Terre Australie : Des nanoparticules dans les tatouages pourraient causer des cancers (en anglais), 4 novembre 2013

11 - Voir notamment :

12 - Les vaccins sont-ils « contaminés par des nanoparticules toxiques » ?, Le Monde, 19 juillet 2017

13 - Voir par exemple :

14 - Voir par exemple :


Fiche initialement créée en novembre 2013
Filtrer :   acceptabilité   alimentation   arrêté   attentat   étiquetage   capitalisme   chercheurs   choix   Code de bonne conduite   Comité de dialogue sur les nanomatériaux   Commission européenne   Commission européenne   consultation   contrôle   contrôle   déclaration annuelle   déclaration   déclaration annuelle   éthique   étiquetage   Europe   finalités   France   gouvernance   illusion   industrie chimique   information du public   inventaire   morale   NanoCode   nanomatériaux   nanomatériaux   nanoproduits   nanosciences   nanotechnologies   nanotubes de carbone   OMS   principe de précaution   promesse   régulation   régulation   responsabilité   société civile   transparence   travail   travailleurs   USA   usage   valeurs  (nano)  2011  2012  2013  2014  2015  2016  2017  2018  aérosols  abrasion  accumulation  acteurs  actu  actualités  actualités  ACV  additif  additifs  ADEIC  adhésion  administrations  ADN  AFNOR  Afssaps  agence-sanitaire  agenda  agrégation  agrégats  agriculture  agro-alimentaire  air  alimentation  Allemagne  altération  amiante  AMM  analyse  analyse bénéfices risques  analyses  anatase  ANEC  ANR  ANSES  ANSM  anti-feu  anti-odeur  anti-taches  anti-UV  antiagglomérant  antibactérien  APE  appareil dentaire  applications  aquatiques  archives  argent  argent colloïdal  Arkema  ARP  AssembléeNationale  Assises de l'eau  associations  assurances  Avicenn  éco-toxicité  éco-toxicologie  écologie  écotoxicité  émissivité  énergie  épidémiologie  éthique  étiquetage  étiquette  évaluation  bactéricide  bactéries  badge  barrière cutanée  barrières  barrières physiologiques  BASF  bâtiment  bénéfices  BD  beauté  Belgique  BEUC  bibliographie  bigdata  bio  biocides  biocinétique  biodistribution  blush  bonnes-pratiques  BTP  Bultex  C2DS  cancer  cancer colorectal  caractérisation  caractéristiques physico-chimiques  caractérisation  caractéristiques physico-chimiques  carbon nanotubes  CASG Nano  CASGnano  CEA  CEFIC  CEH  CEN-TC-352  CeO2  CEREGE  certification  cerveau  chaîne alimentaire  chemtrails  chercheurs  chimie  CHSCT  CI Pigment White 6  CIEAS  CIEL  CISME  citoyens  Cl 77891  CLP  CNDP  CNRS  Code de Bonne Conduite  colloque  colorants  comité de dialogue  commercialisation  Commission Européenne  Commission Européenne  CommissionEnvi  CommissionEuropéenne  CommissionEuropéenne  conférence  conférence  confidentialité  conflit dintérêts  conflit dintérêts  conso  consommateurs  consommation  construction  consultation  consumers  contaminants  contamination  contre-lobbying  contribuables  control-banding  controverse  convergence  corps humain  cosmétiques  cosmétiques  couronne  couronnes  crèmes solaires  crédit impôt recherche  crèmes solaires  crustacés  CSSC  CSTI  culottes  cycle-de-vie  cyotoxicité  C'Nano  Danemark  débat  débat public  déchets  déclaration  déclaration obligatoire  décret  définition  dégradation  démocratie  déodorants  dépollution  députés  désherbants  détection  déchets  déclaration obligatoire  décret  définition  démocratie  dentaire  dentifrices  dentisterie  dépollution  députés  détection  devenir  DGCCRF  DGT  diagnostic  digestion  dioxyde de cérium  dioxyde de titane  dispersion  dispositifs-medicaux  dissémination  documents  Dunkin  E171  E551  eau  eaux usées  eaux usées  ECHA  EFSA  EHS  emballage  emballages  emplois  employeurs  encadrement  enfants  engrais  enregistrement  environment  environnement  EPA  EPI  EpiNano  épuration  Etats membres  Etats-Unis  éthique  étiquetage  ETUI  Europe  EWG  expériences  expérimentations  expertise  explosion  exposition  eyeliners  FAO  FDA  FDS  fiche de sécurité  filtration  filtreUV  fin de vie  financement  fluidifiant  FNE  foie  formation  FP2E  France  GénérationsFutures  génotoxicité  gel douche  GMT  gouvernance  gouvernement  graphène  Grenoble  GT R-Nano  health  HSE  hygiène  IATP  ICSU  ICTA  IG2E  IKEA  impôts  imperméabilisant  implant  implants  importation  incendie  incertitudes  incinération  industrie chimique  industriels  industries  inégalités  INERIS  information  ingestion  inhalation  innovation  INRS  INSERM  intérimaires  intestins  inventaire  InVS  IPL  ISO  JoséBové  JRC  labelling  labo-sur-puce  laboratoires  laits infantiles  législation  LCA  LEEM  législation  Les Amis de la Terre  Lettre VeilleNanos  livre  LNE  lobbying  Lyon  L'Oréal  L\'Oréal  L\'Oréal  M&Ms  maquillage  mascaras  matelas  médicaments  métrologie  membranes  mesure  migration  MinesStEtienne  Ministère de l'économie  MinistèreEcologie  ministères  Ministère de la Défense  Ministère de l\\\\\'Ecologie  MinistèreAgriculture  MinistèreEcologie  MinistèreEconomie  mobilité  moules  MWCNT  nAg  nano  nano TiO2  nano ZnO  Nano-CERT  Nano-CERT MTD  nano-objets  nano-plastiques  nanoAg  nanoargent  nanoélectronique  NanoCode  NanoElec  NanoFlueGas  nanofood  nanomatériaux  nanomaterials  nanomatériaux  nanomètre  nanomédecine  nanomédicaments  nanométrologie  NanoObservatory  nanoor  nanoparticles  nanoparticules  nanoparticules d'or  nanoplastique  nanoproduits  NANoREG  nanorevêtement  nanorevêtement  nanos  nanosafety  nanosciences  Nanoscoope  nanosilice  nanosilver  nanotech  nanotechnologies  nanotechnology  nanotoxicologie  nanotubes  nanotubes de carbone  NBIC  NGOs  NIA  NOAA  noir de carbone  normalisation  normes  Novel Food  nTiO2  observatoire  OCDE  OEKO-TEX®  OHS  OMS  ONEMA  ONG  ONU  opacité  opacité  Orgeco54  orientations  oxyde de fer  oxyde de zinc  Parlement européen  Parlement européen  parodontie  participation du public  parties prenantes  pays du sud  PCRD  peau  persistance  pesticides  photocatalyse  phytosanitaires  pigments  plombage  PNS  PNSE2  PNSE3  PNSE4  poissons  polluants  poussières  pouvoirs publics  précaution  prévention  precaution  precautionary principle  prévention  principe de précaution  principe de précaution  production  produits  produits-phytosanitaires  professionnels  promesses  prospective  protection  prothèse  prudence  PTCI  puériculture  public  publications  pulvérulents  quantum dots  QuintetExpoNano  R-Nano  R31  règlementation  réglementation  réglementations  régulation  répression des fraudes  résidus  RDV  REACH  recensement  recheche  recherche  recherches  recommandations  recyclage  registre  réglementation  régulation  reins  relargage  remédiation  RES  résolution  responsabilité  responsabilité  ressources  restriction  risks  risques  rouge à lèvres  RRI  RSE  rutile  safe-by-design  SAICM  sans nano  santé  SantéEnvironnement  SantéTravail  santé  SantéTravail  SAS  Saur  savons  sédimentation  Sénat  SCCS  Scenihr  SCL  SDS  SGH  SHS  silica  silice  SiO2  smartcities  smartcity  société civile  société civile  sprays  station d épuration  station d épuration  STEP  stocks  stratégie  STS  Suède  sud  SuezEnvironnement  Suisse  surveillance  syndicats  TAFTA  taskforce  taxe  testmotclef  textiles  TGAP  TiO2  tissus  titanium dioxyde  toxicité  toxicité  toxicologie  traçabilité  traçabilité  traceability  traitement  transformation  transhumanisme  transition énergétique  translocation  transparence  transparency  transport  travail  travailleurs  TTIP  UCO  UFC Que Choisir  USA  usages  usure  UT2A  UtileOuFutile  utilisations  utilité  valeurs  VAMAS  vêtements  vectorisation  veille  Veillenanos  VeoliaEnvironnement  vigilance  voie orale  vulgarisation  waterproof  WECF  ZnO  [nano]
Ce site est édité par Avicenn.
adherer 2019
Lien vers: https://www.helloasso.com/associations/avicenn/adhesions/adherer-a-avicenn-veillenanos-pour-2019
ldon
Lien vers: https://www.helloasso.com/associations/avicenn/formulaires/3

Découvrez notre nano BD :
image CouvertureBDnano.jpg (79.6kB)
Lien vers: http://veillenanos.fr/wakka.php?wiki=NanoBD
Mini BD nano

Commandez votre livre !
Nanomateriaux-Avicenn-small
Lien vers: LivreSoyonsVigilants

12 novembre 2019

Journée Naneau
à Valence
image logo_nano_eau_20191112.jpg (7.2kB)
Lien vers: https://www.helloasso.com/associations/avicenn/evenements/jnaneau-12-novembre-2019-a-valence-drome
je m'inscris !
Chercheurs et acteurs de l'eau
réunis par Avicenn
Programme : ici
Dossier thématique : .

Notre ligne éditoriale

Nos membres associés

Nos soutiens financiers

Espaces réservés