home Contact Rechercher Rechercher Un site de l'associationAvicenn
bandeau
Lien vers: PagePrincipale
Vous avez dit nanos ? (définitions, métrologie, etc.)
Produits et applications nano
Réglementations (étiquetage, déclaration par les entreprises, registres nationaux, etc.)
Risques nano (toxicité, recherches, incertitudes, etc.)
Préoccupations :

Les infos de VeilleNanos
LettreVN017-20170511-une_small


Abonnez-vous gratuitement ici

Les précédents n° de la lettre VeilleNanos

ALLEMAGNE : Les risques nano oubliés des médias

Par MD et l'équipe Avicenn - brève initialement publiée dans la lettre VeilleNanos n°8/9 du 30 décembre 2013

Deux chercheurs allemands ont publié en août un article scientifique dans Environmental Sciences Europe sur la très faible communication des scientifiques et des médias sur les incertitudes qui entourent les connaissances scientifiques autour des nanoparticules. Les résultats sont différents selon les médias examinés (publications scientifiques synthétisant l’état des connaissances, articles scientifiques présentant le résultat d’expériences et média grand public). Mais de manière générale, il ressort que le thème des nanotechnologies y est globalement présenté de façon nettement positive : les aspects négatifs et les nombreuses incertitudes liées aux risques et au devenir des nanoparticules dans l’environnement sont très peu relayés.

En novembre c’est l'Institut fédéral d'évaluation des risques (BfR), rattaché au Ministère de l'alimentation, de l'agriculture et de la protection des consommateurs, qui a publié un rapport sur la perception des nanotechnologies par la population et les médias entre 2008 et 2012.
Une grande majorité des Allemands interrogés considèrent que les avantages des nanotechnologies contrebalancent largement les risques qui y sont associés. Un résultat à relativiser car l’étude montre également que la majorité des répondants connaissent très peu les nanotechnologies - moins encore qu'en 2007, date d'une précédente étude sur le même sujet. Car, toujours selon les auteurs du rapport, dans le même temps, la couverture médiatique des nanotechnologies a diminué et mis en avant les seuls bénéfices des nanotechnologies : les risques potentiels n’ont quasiment fait l’objet d’aucun article, et ont été très peu mentionnés dans l’ensemble des articles publiés sur le sujet.
L’étude confirme aussi ce que d’autres recherches avaient déjà montré : les hommes sont nettement plus favorables que les femmes aux nanotechnologies.

Sur le même sujet :