Please be aware that this is a machine translation from French to English. AVICENN is not responsible for incorrect or inaccurate translations but welcomes suggestions for reformulation.

VeilleNanos - Nanos et soins dentaires

Nanos et soins dentaires

image
Actus
+ de fiches
Agenda
Dossier
dentisterie

Nanos et soins dentaires

Par l’équipe AVICENN – Dernier ajout juillet 2022

Quels nanomatériaux peut-on trouver dans les produits dentaires ?

Dans le domaine de la dentisterie comme dans les autres, il est difficile de distinguer aujourd’hui les « promesses » encore à l’état de recherche & développement des applications nano réellement commercialisées. Les nanoparticules sont utilisées dans les composites dentaires depuis des décennies.

En France, le bilan R-Nano de 2017 décompte trois « entités » (entreprises) ayant déclaré des nano pour « fabrication d’instruments et de fournitures à usage médical et dentaire ».
Il permet d’identifier plusieurs substances déclarées à l’état nanoparticulaire comme entrant dans la fabrication de « produit dentaire » (ou « à usage dentaire ») : oxyde d’aluminium, oxyde de fer, silice (sans toutefois fournir davantage de précision sur les fabricants ni les type de produits, les propriétés ni la quantité des substances nano enregistrées).

Selon M. Gardon-Mollard, docteur en Chirurgie-Dentaire, dans les cabinets dentaires, on retrouverait des nanoparticules1Qui a Peur de la Toxicité des Matériaux Dentaire?, The Dentalist, octobre 2019:

  • dans les ciments de scellement (oxyphosphates de zinc, CVIMAR…)
  • dans les silicates de calcium (Biodentine)
  • dans les matériaux à empreinte (élastomères)
  • dans les composites et les adhésifs, dispersés principalement lors des manoeuvres de polissage si celles-ci sont réalisées sans spray ni aspiration.

Les domaines et les types de nanomatériaux utilisés en dentisterie – Extrait d’une intervention de la Pr Élisabeth Dursun, « Nanoparticules et biomatériaux dentaires » lors de la 21e journée de santé publique organisée par l’ASPBD le 4 novembre 2021.

Ailleurs sur le web

Que sait-on des risques associés?

Voies d’exposition et risques

Peu de ressources « grand public » sur les risques liés spécifiquement aux nanoparticules dans les produits dentaires sont disponibles en ligne.

Selon les professionnels, les nanoparticules sont confinées dans une résine qui, une fois durcie, empêche les nanoparticules de se détacher. Seul un très petit nombre de nanoparticules serait susceptible d’être ingérées, suite à l’usure ou l’abrasion des produits – mais dans des proportions bien plus faibles que celles en provenance de l’alimentation ou des dentifrices, rouges et baumes à lèvres, etc.

Mais ce qui est vrai pour le consommateur l’est moins pour les professionnels : ainsi que le souligne l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, « le fraisage, le forage, le meulage et le polissage de matériaux médicaux appliqués contenant des nanomatériaux lors d’interventions dentaires et chirurgicales représentent de possibles situations d’exposition. C’est par exemple le cas du traitement des caries en soins dentaires, pour lesquels on place généralement des plombages contenant des nanomatériaux (p. ex. plombages en nanocéramique) qui sont ajustés à la forme anatomique en ponçant la surface à l’aide d’outils à grande vitesse. Au cours de cette procédure, il existe un risque que des nanoparticules se dispersent dans l’air et soient inhalées par le patient et le personnel médical »2Nanomatériaux dans le secteur des soins de santé : les risques professionnels et leur prévention, EU OSHA, E-facts 73, 2013.

Ces situations d’exposition aux nanomatériaux existent tout au long du cycle de vie du matériau. Le prothésiste, lors de l’élaboration du matériau, peut y être exposé par inhalation. Dans le cas d’un polissage ou d’une dépose d’un matériau, ce sont le patient et le praticien qui peuvent y être exposés, par inhalation – et dans une moindre mesure par déglutition pour le patient3Cf. intervention de la Pr Élisabeth Dursun, « Nanoparticules et biomatériaux dentaires » lors de la 21e journée de santé publique, organisée par l’ASPBD le 4 novembre 2021, 0:45′.

Toutefois, il est encore trop rare de voir de réelles approches bénéfices / risques et la prévention semble très faible à ce jour.

Ailleurs sur le web

Quelles mesures de précaution ?

Quelques mesures opératoires de précaution peuvent être adoptées pendant les opérations de fraisage, polissage, etc. pour limiter, in fine, l’exposition aux nanomatériaux. Élisabeth Dursun en cite quelques unes dans son intervention de novembre 20214Cf. intervention de la Pr Élisabeth Dursun, « Nanoparticules et biomatériaux dentaires » organisée par l’ASPBD le 4 novembre 2021 lors de la 21e journée de santé publique, basées sur des recommandations de la Société Francophone des Biomatériaux Dentaires (SFBD)  :

  • sculpter en détail la restauration avant la prise, pour réduire la quantité de matériau fraisé à la finition et au polissage
  • utiliser l’eau pour refroidir et aspirer plus efficacement pendant le polissage
  • ventiler fréquemment les locaux
  • protéger le personnel :
    • porter un masque FFP3 lors du polissage, ainsi que des lunettes
    • demander aux assistants de s’éloigner lors du polissage
  • préférer les systèmes de poudre/liquide en capsule
  • utiliser la digue pour les finitions lorsque l’occlusion n’est pas en jeu
  • faire particulièrement attention aux patients vulnérables (asthme, obstruction chronique des bronches, …)

Une remarque, une question ? Cette fiche réalisée par AVICENN a vocation à être complétée et mise à jour. N'hésitez pas à apporter votre contribution.

Les prochains RDV nanos

31
Jan.
2023
Future-proof Approaches for Risk Governance – Lessons Learned from Nanomaterials (NANORIGO, RiskGONE & Gov4Nano, en ligne)
En ligne
Conférence
  • Conférence
  • Sujet : « future challenges in risk governance of nano- & advanced materials. This includes safe- and sustainable by design (SSbD) and harmonisation and standardisation »
  • Organisateurs : NANORIGO, RiskGONE et Gov4Nano, en collaboration avec le « Working Party on Manufactured Nanomaterials » de l’OCDE
  • Site internet : www.eventbrite.com/…
15
Fév.
2023
Unnoticed and ungoverned: How nanomaterials are slipping through the cracks (ECOS, Bruxelles et en ligne)
Bruxelles et en ligne
Conférence
  • Evénement hybride (en présentiel et en ligne)
  • Organisateurs : Environmental Coalition on Standards (ECOS), Les Amis de la Terre Allemagne (BUND)
  • Intervenants : représentants de la Commission européenne, de la société civile et de la recherche  
  • Site internet : https://ecostandard.org/…
5
Juin
2023
NanoSafe conference 2023 (CEA, Grenoble)
Grenoble
Conférence
  • 8ème conférence internationale sur les questions sanitaires pour une approche responsable des nanomatériaux
  • Du 5 au 9 juin 2023
  • Organisateur : Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA)
  • Site internet : www.cea.fr/cea-tech/pns/nanosafe/…  

Cette fiche a été initialement créée en février 2019


Notes & références

Notre veille, nos informations et nos actions ont besoin de vous pour durer !