Please be aware that this is a machine translation from French to English. AVICENN is not responsible for incorrect or inaccurate translations but welcomes suggestions for reformulation.

VeilleNanos - Les nanoparticules d'argent

Les nanoparticules d’argent

image
Actus
+ de fiches
Agenda

Les (nano)particules d’argent

Par l’équipe AVICENN – Dernier ajout novembre 2021

Quelles quantités sur le marché ?

Des centaines de tonnes de nanoparticules d’argent sont produites chaque année dans le monde1Quelques estimations de la production de nanoargent :
– En 2013, une projection pariait sur une production mondiale de nanoargent comprise entre 450 et 542 tonnes pour 2014 (The global nanotechnology and nanomaterials industry – Technology Report No. 68, Future Markets, Inc., 2013)
– En 2011, la production de nanoargent avait été estimée à 20 tonnes pour les seuls Etats-Unis (Estimating production data for five engineered nanomaterials as a basis for exposure assessment, Hendren CH et al., Environ Sci Technol, 45:2562-2569, 2011)
– En 2008, la production mondiale de nanoargent avait été estimée à 500 tonnes par an (cf. Mueller NC et Nowack B, Exposure modeling of engineered nanoparticles in the environmentEnvironmental Science & Technology, 42(12) : 4447-4453, juin 2008
.

De 2013 à 2017, moins de 10 kg de nanoargent était déclaré chaque année comme ayant été produit et/ou importé en France dans le cadre de la déclaration obligatoire ; en 2018, pour la première fois, le volume de nanoargent déclaré est passé dans la fourchette supérieure, comprise entre 10 et 100 kg2Cf.Le registre R-Nano – La déclaration annuelle des « substances à l’état nanoparticulaire » en France, obligatoire depuis 2013, veillenanos.fr.

Il y a pourtant bien plus de nanoargent sur le sol français : cette « nano-quantité » déclarée illustre les difficultés à appréhender les quantités réelles de nanomatériaux présents sur le sol français via le registre r-nano et la déclaration annuelle, victime de l' »effet passoire ».

Quelles propriétés ?

Les nanoparticules d’argent sont utilisées principalement comme antibactérien ou antifongique dans le secteur médical et pharmaceutique, dans des emballages (cartonnés, plastiques) et films plastiques, dans des cosmétiques (déodorants, savons,), dans des petits équipements de soin (brosses à cheveux, rasoirs électriques, brosses à dents, sèche-cheveux, fers à friser, etc.), dans les textiles (blouses de personnel médical, tissus utilisés en bloc opératoire), sur des claviers d’ordinateur et de téléphone

Quels produits ?

Plusieurs inventaires des produits contenant du nanoargent sont disponibles en ligne : ils recensent entre 200 et 500 produits, mais sont sans doute loin d’être exhaustifs, vu que l’obligation d’étiquetage est peu respectée.

Les quelques kilos de nanoargents (moins de 10) déclarés au registre R-nano en 2017 étaient classés dans les catégories suivantes3Cf.Le registre R-Nano – La déclaration annuelle des « substances à l’état nanoparticulaire » en France, obligatoire depuis 2013, veillenanos.fr :

  • véhicules
  • machines, appareils mécaniques, articles électriques/électroniques
  • substances chimiques de laboratoire
  • métaux et alliages
  • produits biocides (p. ex. désinfectants, insecticides)
  • utilisation en tant que réactif de laboratoire
  • production de poudres métalliques (processus par voie humide)
  • formulation [mélange] de préparations et/ou reconditionnement (sauf alliages)
  • fabrication générale, p. ex. machines, équipements, véhicules,
  • autres matériels de transport
  • recherche scientifique et développement
  • fabrication de substances chimiques fines

Des nanoparticules d’argent sont présentes dans l’additif alimentaire E174, colorant argenté utilisé dans les aliments (décorations pour pâtisseries principalement).

Quelques exemples supplémentaires repérés par AVICENN sur le net :
  • des pochettes zippées antibactériennes pour masque, vendues avec la mention « nanoparticules d’argent » (et silver nano) (repérées en novembre 2020)
  • les balles filtrantes Silverloon chargées en nanoparticules d’argent, Eurospapoolnews, 24 mai 2018 : « AELLO présente son nouveau média filtrant économique et recyclable pour filtres à sables de piscine : Silverloon. Ces balles filtrantes sont chargées en nanoparticules d’argent, leur apportant des propriétés bactéricides, afin de limiter le développement des foyers microbiens dans la piscine. »
  • des nanofils d’argent pour la fabrication d’électrodes transparentes, chauffantes et flexibles, utilisées pour des visières antigivre ou des applications de désembuage proposés en France en juillet 2018 par Provatic International (filiale du groupe Protex International) à la suite d’un transfert industriel avec le CEA Liten
  • des nanoparticules d’argent fixées à la surface de la fibre textile, pour inhiber les bactéries et les odeurs corporelles notamment dans le maillot anglais de l’Euro 2004 de la marque de sportswear anglais Umbro4Tweet de Umbro France, avril 2019 : « En 2004, Umbro introduit la technologie X-STATIC dans plusieurs kits, notamment dans le maillot anglais de l’Euro 2004, une première. Des nanoparticules d’argent sont fixées à la surface de la fibre textile, ce qui inhibe les bactéries et les odeurs corporelles. #OurGame #Umbro »...
  • un masque Air for life mask présenté comme « anti-pollution » par le fabricant britannique Air for life (AFL), comportant un système de filtration contenant du nano-argent, promu comme pouvant éliminer « 99,9 % de toutes les impuretés intérieures et extérieures telles que bactéries, poussière, pollen, acariens, virus, squames d’animaux, PM2,5, fumée, formaldéhyde, benzène, autres polluants gazeux et composés organiques volatils (COV).
Un marketing "sans nanoargent" ?

Étant donné les risques associés aux nanoparticules d’argent, de plus en plus d’industriels se servent de l’argument « sans nano-argent » comme d’un argument commercial. C’est notamment le cas de :

Non-approbation comme biocide de l’argent « en tant que nanomatériau »

En août 2021, la décision de non-approbation comme biocide de l’argent « en tant que nanomatériau » a été publiée dans le Journal official de l’Union européenne (JOUE) pour les types de produits 2, 4 et 9.

D’un point de vue juridique, cette décision intervient en raison de l’absence de demande émanant d’un industriel en vue d’obtenir une autorisation d’utilisation de nanoargent à des fins biocides8En effet, il arrive que les fabricants ne déposent pas de dossier de demande d’autorisation (ou le retirent ou ne le renouvellent pas) pour un biocide qui ne répond pas aux exigences plus strictes de la nouvelle réglementation biocides (ou pour lequel ils estiment que le coût sera trop élevé pour y répondre). – et non pas en raison des risques (avérés) du nanoargent pour la santé et/ou l’environnement.

Quels risques ?

Le nanoargent est en cours de classification au niveau européen.

En fonction des usages, la balance « bénéfices risques » sera différente. Si elle peut être positive pour des applications médicales strictement circonscrites (brûlures graves par exemple), elle est négative dans les réfrigérateurs domestiques9Voir par exemple L’analyse coût-bénéfices de l’usage des nanoparticules dans les réfrigérateurs, ICSI, Les Cahiers de la sécurité industrielle, février 2011.

Ailleurs sur le web

Une remarque, une question ? Cette fiche réalisée par AVICENN a vocation à être complétée et mise à jour. N'hésitez pas à partager votre contribution.

Les prochains RDV nanos

27
Fév.
2024
Global Webinar on Nanotechnology and Nanoscience (En ligne)
En ligne
Wébinaire
  • 3ème édition du « Global Webinar on Nanotechnology and Nanoscience »
  • Du 27 au 28 Février 2024
  • Organisateurs : Global Scientific Guild
  • Thématique principale : Insights and Innovations in Nanotechnology and Nano Science: Progressing to the future

6
Mars
2024
Maîtrise des risques liés aux nanomatériaux (CEA, Grenoble)
Grenoble
Formation
  • Sensibilisation destinée aux personnels au contact de nanomatériaux en phase de recherche, formulation, production, maintenance, nettoyage, entretien… ainsi qu’aux animateurs ou ingénieurs de sécurité, chefs d’installation, chefs de laboratoires où sont manipulées des nanoparticules.
  • Organisateur : INSTN Grenoble (CEA)
  • Au programme : impact potentiel sur la santé ; métrologie et protections ; maîtrise des risques potentiels liés aux nanomatériaux ; prise en compte des aspects sociétaux
  • Site internet : https://instn.cea.fr/formation/maitrise-des-risques-lies-aux-nanomateriaux-sensibilisation
14
Mars
2024
Les nanoparticules dans les produits du quotidien (ATC, Paris)
Paris
Formation
  • Module dispensé dans le cadre de la formation « Interactions entre les produits chimiques toxiques et l’organism humain » accessible à toute personne possédant un niveau de formation scientifique de base (niveau licence ou expérience professionnelle).
  • Organisateur : Association Toxicologie Chimie (ATC)
  • Intervenante : Nicole PROUST, Ingénieure Recherche, Directeur de recherche honoraire du CNRS, Spécialiste Nanotechnologies, Arsenic, Ondes électromagnétiques, Palaiseau
  • Site internet : https://www.atctoxicologie.fr/notre-formation.html

Fiche initialement mise en ligne en mai 2018

Notes and references

Notre veille, nos informations et nos actions ont besoin de vous pour durer !