Prudence requise face aux risques des nanoparticules de cuivre dans les cosmétiques

.
.
.

Le 5 mars, le Comité scientifique européen pour la sécurité des consommateurs (CSSC) a publié son avis final sur les nanoparticules de cuivre.
Si le CSSC fait état d’un manque de données suffisantes (en termes de caractérisation et de toxicologie) pour lui permettre d’évaluer le cuivre sous formes nano, il pointe néanmoins des risques qui justifient une évaluation plus approfondie de la sécurité des nanomatériaux de cuivre utilisés comme ingrédients cosmétiques. En cause notamment : un risque d’accumulation dans certains organes – notamment le foie et la rate – liés à une exposition systémique, ainsi que des effets mutagènes / génotoxiques et immunotoxiques / néphrotoxiques potentiels.

Une trentaine de produits cosmétiques ont été signalés au CSSC par sept fabricants.

A noter : le CSSC a également publié le 8 mars un « corrigendum » de son « Scientific advice on the safety of nanomaterials in cosmetics » publié en janvier, intégrant les résultats de cette évaluation dans son annexe I (où le score de potentiel de risque du cuivre sous forme nano a été monté à 40, soit le score le plus élevé).

Les prochains RDV nano

24
Juin
2024
Nanotechnologies et nanomatériaux avancés (Nano 2024, Amsterdam)
Amsterdam
Conférence

15
Juil.
2024
Nanotechnologies & Smart Materials (Smart Nano 2024, Bali)
Bali
Conférence
  • Conférence internationales sur les nanotechnologies et matériaux intelligents 
  • Du 15 au 17 juillet 2024
  • Site internet : www.smartnanoconference.com

19
Juil.
2024
Sciences des matériaux et nanotechnologies (Copenhague, Danemark)
Copenhague
Conférence