Nanoparticules de dioxyde de titane : quelle limite d’exposition pour éviter les cancers professionnels ?

.
.
.

Avec 17 000 tonnes produites ou importées chaque année en France (selon les déclarations des industriels), le dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire est l’un des nanomatériaux les plus utilisés dans différents secteurs industriels : peintures, vitres, cosmétiques, plastiques, textiles, etc.

De nombreux travailleurs y sont donc exposés, avec un risque d’inflammation pulmonaire susceptible d’entraîner l’apparition de cancers.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) publie aujourd’hui ses préconisations de valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP) pour renforcer la prévention des risques pour les travailleurs exposés aux nanoparticules de TiO2 par inhalation : VLEP-8h de 0,80 µg/m3 et VLCT-15 min pragmatique de 4 µg/m3.

Les prochains RDV nano

24
Juin
2024
Nanotechnologies et nanomatériaux avancés (Nano 2024, Amsterdam)
Amsterdam
Conférence

15
Juil.
2024
Nanotechnologies & Smart Materials (Smart Nano 2024, Bali)
Bali
Conférence
  • Conférence internationales sur les nanotechnologies et matériaux intelligents 
  • Du 15 au 17 juillet 2024
  • Site internet : www.smartnanoconference.com

19
Juil.
2024
Sciences des matériaux et nanotechnologies (Copenhague, Danemark)
Copenhague
Conférence