L’ANSES réaffirme la nécessité de limiter l’exposition orale au nano dioxyde de titane

.
.
.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a publié ce jour une évaluation des risques dite « nano spécifique” du dioxyde de titane utilisé comme additif alimentaire (E171). Il s’agit du troisième volet de la démarche initiée par l’ANSES en 2020 relative aux nanomatériaux dans les produits destinés à l’alimentation et d’une première mise en application de la méthodologie d’évaluation des risques spécifique aux nanomatériaux utilisés comme additifs alimentaires établie par l’ANSES en 2021. 

Dans cet avis, l’agence relate le manque de données toxicologiques disponibles pour réaliser une évaluation complète de l’additif E171. Un état de fait fort regrettable car il a empêché l’agence de mener à terme l’évaluation des risques de l’additif E171. « Les experts ont identifié l’ensemble des données qui devront être produites sur ce nanomatériau, elles concernent la toxicité générale, la génotoxicité, la cancérogénicité, la neurotoxicité ou encore la toxicité pour la reproduction et le développement », explique Bruno Teste, coordinateur de l’expertise et chargé de projets scientifiques au sein de l’unité d’évaluation des risques liés aux aliments de l’Anses.

L’Anses conclut en réaffirmant sa préconisation de limiter les usages et les expositions des travailleurs et consommateurs aux nanomatériaux, en favorisant l’utilisation de produits sûrs, dépourvus de nanomatériaux manufacturés, et en limitant ces usages à ceux considérés in fine comme dûment justifiés et faisant l’objet d’une démonstration documentée d’acceptabilité du risque”.

Ces conclusions posent question  : malgré l’interdiction de l’additif E171 dans l’alimentation entrée en vigueur en France depuis janvier 2020 puis en Europe depuis août 2022, les nanoparticules de dioxyde de titane sont toujours autorisées et utilisées dans de nombreux produits du quotidien, notamment dans des produits cosmétiques, d’hygiène ou encore dans les médicaments.

Les prochains RDV nano

6
Juin
2024
Maîtrise des risques liés aux nanomatériaux (CEA, Grenoble)
Grenoble
Formation
  • Sensibilisation destinée aux personnels au contact de nanomatériaux en phase de recherche, formulation, production, maintenance, nettoyage, entretien… ainsi qu’aux animateurs ou ingénieurs de sécurité, chefs d’installation, chefs de laboratoires où sont manipulées des nanoparticules.
  • Organisateur : INSTN Grenoble (CEA)
  • Au programme : impact potentiel sur la santé ; métrologie et protections ; maîtrise des risques potentiels liés aux nanomatériaux ; prise en compte des aspects sociétaux
  • Site internet : https://instn.cea.fr/formation/maitrise-des-risques-lies-aux-nanomateriaux-sensibilisation
6
Juin
2024
Nanomatériaux et Santé (ANSES, Maisons-Alfort)
Maisons-Alfort
Comité de dialogue
10
Juin
2024
Nanoparticles NPC-24 (Ecole polytechnique fédérale, Zurich)
Zurich
Conférence
  • 27ème Conférence sur les nanoparticules
  • Du 10 au 14 juin 2024
  • Organisateur : Ecole polytechnique fédérale (EPF) de Zurich
  • Site internet : https://npc24.scg.ch